Affiche Torrents d'amour

Critiques de Torrents d'amour

Film de (1984)

  • 1
  • 2

Autopsie testamentaire

Adapté d'une pièce de théâtre écrite par Ted Allan, Torrents d'Amour est à la fois le dernier film (Big Trouble ne compte pas !) et la somme des films du réalisateur phare du cinéma indépendant américain. Tourné dans des conditions plus que difficiles pour lui, John Cassavetes se porte plus que mal personnellement et met une part autobiographique importante dans l'adaptation qu'il coécrit avec... Lire l'avis à propos de Torrents d'amour

30 7
Avatar Rawi
10
Rawi ·

Je poursuis mon coup de foudre

Cassavetes adapte ici une pièce de théâtre de Ted Allan, situation inédite si je ne me trompe, pour le réalisateur, film qui pourtant est plein de lui, de ses thèmes fétiches, de son univers, de sa femme bien évidemment, de ses amis... Sarah et Robert sont frère et sœur. Elle vit un divorce difficile, est séparée de sa fille, de son mari donc, qu'elle aime toujours, et, rejetée de son cocon... Lire l'avis à propos de Torrents d'amour

14 9
Avatar EIA
7
EIA ·

C'est quoi l'amour? Bébé ne me heurte pas.

Ce film m'a fait passer par des états lamentables. J'ai ressenti du malaise, de la répugnance, j'ai été terrifié. Pour illustrer mon état pendant la projection, je me souviens avoir dit à un ami à la sortie du cinéma que j'avais trouvé ce film bien plus terrifiant que La Grande Bouffe de Marco Ferreri. Je maintiens cela. L'idée de sortir de la salle pendant la projection m'est passée par la... Lire l'avis à propos de Torrents d'amour

5 1
Avatar BobChoco
9
BobChoco ·

Le cinéma selon JC

Je recopie ici ce que j'avais écrit sur un petit carnet après la projection du film, alors que je ne connaissais pas encore le cinéma de Cassavetes (j'étais jeune alors !). Pas très travaillée,rédigée sous le coup de l'émotion, spontanée... en 1985. C'est un des plus beaux films qu'il m'ait jamais été donné de voir, un film que l'on aimerait connaitre plan par plan savoir les dialogues par... Lire la critique de Torrents d'amour

8 3
Avatar Alma99
10
Alma99 ·

Critique de Torrents d'amour par SohoChoc

Oui, je sais : je vais me faire lapider. John Cassavetes est un génie, Love Streams est un chef-d'oeuvre... Eh bien non : je n'ai pas été sensible à tout ce talent. C'est même le seul et unique film vu en salle qui m'ait tellement ennuyée que je n'ai pas pu tenir jusqu'au bout de la projection : je suis sortie de la salle avant la fin Peut-être ai-je tout raté en ne persévérant pas. Tant pis !... Lire la critique de Torrents d'amour

3
Avatar SohoChoc
2
SohoChoc ·

Critique de Torrents d'amour par TravisBickle

LE film de Cassavetes par excellence : tourné dans son home, avec femmes, chiens, enfants et plus... Déchirante histoire d'amour entre un frère et une soeur, aux allures de déluge fatal...La classe de Cassavetes, les fêlures de Gena Rowlands, les nuits blanches et matins blêmes, sous le soleil de LA Lire la critique de Torrents d'amour

4
Avatar TravisBickle
10
TravisBickle ·

l'amour des vivants

Frère et sœur, ados éternels abimés par les tumultes de la vie. Noyé dans l’alcool et la nuit pour l’un, débordée par un amour maternel pour l’autre ; nageurs dans une mer secrète, ballotés de coursives de tribunal en labyrinthe de couloirs d’une maison habitée par des silhouettes spectrales. De bord de piscine inanimée en palace inhumain de Las Vegas…Rêvent, formulent l’amour comme un... Lire l'avis à propos de Torrents d'amour

Avatar Mary Von Bloom
9
Mary Von Bloom ·

Critique de Torrents d'amour par hopkins

Lors d'une scène rêvée à la fin de "Love Streams", Sarah tente de faire rire son mari et sa fille. Alors qu'il parie un dollar sur son échec, elle joue la "mise ultime" : l'amour. C'est ce qui reste quand on a presque tout perdu, quand on est au bord du gouffre mais que l'on tient debout in extremis, l'amour à donner à ceux que l'on est en train de perdre. Vertigineux, l'avant-dernier film de... Lire la critique de Torrents d'amour

Avatar hopkins
8
hopkins ·

Love is a stream - it's continuous, it doesn't stop.

Alors en quête de respectabilité, la Cannon se tourna vers le cinéma indépendant, et en particulier John Cassavetes, pour faire le film de son choix, sans aucune contrainte. Pour le réalisateur, qui s'est battu toute sa vie pour réunir le budget de ses films, c'est l'occasion en or de faire sans doute pour la dernière fois, car il se savait malade, de faire ce qu'il voulait ; en l'occurrence... Lire la critique de Torrents d'amour

Avatar Boubakar
9
Boubakar ·

La famille Cassavetes

L'aboutissement filmique selon Cassavetes. Tout transpire et flamboie le cinéma dans Love Streams, avant dernier film du cinéaste sorti dans les salles en 1984 : une actrice-muse plus émouvante que jamais, un John Cassavetes extraordinaire en romancier un brin cynique et désabusé, un sujet simple et puissant à la matière dramatique proprement impressionnante, une mise en scène fluide et... Lire l'avis à propos de Torrents d'amour

Avatar stebbins
10
stebbins ·
  • 1
  • 2