Affiche Tournée

Critiques de Tournée

Film de (2010)

Si lasses, hélas

Les partis pris d'Amalric sont à double tranchant : c'est parce que le rythme est languissant, le héros falot, les filles improbables, les scènes foutraques qu'on essaye de s'attacher à cette tournée absurde et anachronique, mais pour les mêmes raisons, on finit par s'agacer ou se lasser au fur et à mesure qu'avance (que stagne il faudrait dire) le film. Au lieu de creuser les personnages et les... Lire la critique de Tournée

40 13
Avatar Senscritchaiev
6
Senscritchaiev ·

Thérapie pour un homme seul

Tout plaquer : boulot parisien à la télé, famille, amis, ennemis et emmerd' pour tout recommencer là-bas, aux States, et revenir auréolé de gloire avec ses "filles", girondes strip-teaseuses aux formes débordantes à la Fellini, qui rêvent de connaître la France et...Paris. Une façon pour l'ex-producteur à succès Joachim Zand d'oublier une vie trop classique qui ne lui convient plus, de... Lire l'avis à propos de Tournée

50 18
Avatar Aurea
6
Aurea ·

Critique de Tournée par Aemonstage

Déjà le film, l'esthétique, la photographie, les scènes de show, sont superbement filmées, les lumières, les musiques, c'est vraiment fantastique, j'ai été complètement happée par le spectacle. Ensuite, l'histoire, très centrée sur le producteur (après avoir été un parfait sosie de Gainsbourg, j'ai trouvé que Amalric imitait vachement bien Patrick Eudeline aussi ^^), sans pour autant trop en... Lire l'avis à propos de Tournée

10 1
Avatar Aemonstage
8
Aemonstage ·

Amalric devient généreux et ça lui réussit

La qualité d'un cinéaste se résume parfois à une scène, voire une image, et ici le tout dernier plan qui se termine par l'électrisante musique des Sonics raconte à elle seule le film (et probablement son réalisateur) dans toute sa générosité, son anarchie, sa perte de contrôle assumée et nécessaire. Amalric sort donc de son cinéma nombriliste pour tout donner à l'autre. Un moment de pur cinéma... Lire la critique de Tournée

9 3
Avatar takeshi29
8
takeshi29 ·

Critique de Tournée par Alexandre

"Wow! Have love, oh baby will travel, ah-ha Have love, oh babe I will travel I said if you need a lovin' man, mmm I'll travel" Ouais, le Have Some Will Travel des Sonics qui introduit et cloture ce joli film est bien choisi. Après je suis archi pas objectif sur le contenu du film en lui-même et ses personnages car - minute show off merdeux- j'ai eu la chance de croiser et bosser un peu autour... Lire la critique de Tournée

6 1
Avatar Alexandre
7
Alexandre ·

Les Feux de la rampe

Le voyeurisme n'a pas droit de cité chez Mathieu Amalric. Enfermé dans des allures de séducteur blasé, il incarne et filme Joachim Zand, producteur malade d'admiration pour ses cinq artistes de new burlesque. A la fois Pygmalion et éternel spectateur, il les hisse sur un piédestal avec une élégance discrète. Jamais misérabiliste, Tournée se déguste comme un road-movie sans... Lire l'avis à propos de Tournée

12 6
Avatar Fritz_the_Cat
8
Fritz_the_Cat ·

Critique de Tournée par Alligator

juillet 2010: Grand prix de la mise en scène à Cannes, des dithyrambes ici et là ont suscité chez moi une trop vive attente. Forcément, je suis légèrement déçu. Non que le film soit mauvais, néanmoins j'ai le désagréable sentiment de n'avoir pas pu aller au bout des personnages. Comme si les intentions de Mathieu Amalric concernant ses personnages m'avaient été interdites. La porte ne s'ouvre... Lire l'avis à propos de Tournée

4
Avatar Alligator
6
Alligator ·

" La France va vous adorer ..."

Il a suffi d'une séquence pour que le film m'arrive en pleine tête: dans cet hôtel vide, enfin, l'énergie du film, le sens même de toute cette effervescence, se révèle, s'illumine. Ces femmes magnifiques qui comprennent et partagent la solitude de l'homme qui se voulait providentiel et se voit comme il est: vraiment paumé, un peu minable, pas complètement assumé. Mathieu Amalric... Lire la critique de Tournée

4 2
Avatar eloch
7
eloch ·

Amalric le magnifique.

Amalric nous montre qu'il n'a pas volé son prix à Cannes. La rencontre entre la sensualité délirante de ces icônes du New Brulesque et de ce mec gastbyien à la dérive est une confrontation d'art et d'amour, une collision aussi légère que mélancolique. Tournée s'impose comme une lutte en mouvement constant contre les écueils de la vie artistique, et de la vie tout court. À la fois excentrique et... Lire l'avis à propos de Tournée

4 1
Avatar Templar
6
Templar ·

Critique de Tournée par Mel

Le neo burlesque ok c'est superbe et poétique, et ça sublime la femme, et c'est de la sensualité à l'état brut et tout ce que vous voulez, mais à force d'en bouffer à droite à gauche, à force d'opé marketing featuring Dita von Teese, à force de corsets, de bas et de nipples à chaque coin d'affiche, je m'en étais franchement dégoutée. A tort, parce qu'avec sa troupe d'écorchées sublimes et de... Lire la critique de Tournée

4
Avatar Mel
7
Mel ·