la solidarité, la résistance et l'indignation réunis peuvent mener très loin.

Avis sur Tous au Larzac

Avatar RENGER
Critique publiée par le

Octobre 1971, Michel Debré souhaite l'extension du camps militaire du Larzac et par conséquence, l'expropriation d'une bonne partie des fermiers aux alentours. L'annonce fait l'effet d'une bombe et les fermiers ne vont pas tarder à se faire entendre. La solidarité entre fermiers peut peser lourd face aux politiques et militaires déployés sur place afin de calmer les ardeurs de ses indignés bien décidés à ne pas se faire marcher dessus. Lacrymogènes contre tracteurs et brebis, c'est le combat que vont mener pendant des années les gendarmes/militaires face aux paysans dont leur force de frappe augmente d'années en années.
Tous au Larzac (2011) revient sur ces années de combats, à grands coups d'images d'archives et de témoignages, des témoins (et victimes) de l'époque qui reviennent sur ces heures sombres du Larzac. Edifiant, drôle mais inquiétant à la fois, le documentaire de Christian Rouaud prouve qu'une chose, que la solidarité, la résistance et l'indignation réunis peuvent mener très loin.

http://qr.net/ivn

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 438 fois
1 apprécie · 10 n'apprécient pas

Autres actions de RENGER Tous au Larzac