Une suite réussie

Avis sur Toy Story 2

Avatar Presci1508
Critique publiée par le

"Toy Story" est l'une des seules, si ce n'est LA seule série de films animés qui se bonifie avec le temps. Toy Story était un film révolutionnaire dans sa technique, moins enfantin dans son propos et son humour, il a révolutionné le cinema d'animation, devenant culte pour beaucoup d'enfants. Sympathique, tres appréciable, le film ne m'avait pourtant jamais transcandé. Mais les suites, meilleures sur le plan visuel, tout aussi drôles et inventives, se sont améliorées, pour aboutir à un "Toy Story 3" que je considère comme un vrai chef-d'oeuvre. "Toy Story 2" est donc l'exemple d'une suite ne trahissant pas son ainé et enrichissant intelligemment l'univers.

Si le premier voyait apparaître le personnage de Buzz dans la vie de Woody et traitait essentiellement de la jalousie et de la vengance, Buzz y étant peut-être plus riche du point de vue de son back-ground, ce second volet décide d'enrichir l'univers de notre cow-boy préféré en lui inventant un passé de star de la télévision rétro et en lui offrant de nouveaux compagnons, Papi Pépite qui se révèlera finalement être le grand "mechant" de l'histoire, Pile-Poil le cheval muet qui restera un membre permanent des jouets de Andy ainsi que Jessy, une présence féminine plus qu'appréciable dans un univers ou tout les personnages étaient de sexe masculin excepté une Bergère extrêmement passive. Jessy est ainsi une cow-girl dynamique et indépendante, cependant traumatisée par son abandon et devenue depuis claustrophobe. Un personnage que l'on prend plaisir à voir apparaître dans la bande. Ce film met aussi en scene Zurg, l'ennemi juré de Buzz l'Eclair, dans une scene devenant rapidement hilarante quand entre en scene un autre Buzz en mode démo, faisant le clin d'oeil ultime à "Star Wars"... Al, enfin, apparaît de prime abord comme un méchant, même si il n'est au final qu'un collectionneur un peu trop passionné allant jusqu'à voler pour parvenir à ses fins... En plus de ces nouvelles têtes, tous les autres personnages sont de retour, fidèles à eux mêmes. Le resultat est une galerie de personnages plus que réjouissante. Le scenario, lui, n'est pas en soi une amelioration, si ce n'est que l'alternance entre Buzz et Woody offrent une plus grande variété de situations que dans le 1er, plus d'émotions aussi. Le second degré de lecture cher à Pixar est bien présent, ce qui renforce notre intérêt pour cette histoire de jouets. Si les enfants n'y verront que les morales de base, à savoir qu'on abandonne pas ses amis pour la célébrité ou que les jouets sont faits pour être utilisés, les adultes pourront y voir d'autres messages : le dilemme de Woody n'est-il pas un questionnement sur la vraie valeur de la vie ? Vaut-il mieux demeurer en sécurité, loin des souffrances, derrière une vitre ? Ou vaut-il mieux vivre pleinement, en développant ses amitiés au risque de se retrouver un jour seul et souffrant, au risque d'être brisé, cassé, de vivre moins longtemps ?

Toy Story enrichit donc son univers en développant une autre peur des jouets et en axant sur le passé de Woody, mais si il y a un point ou l'amelioration est nette, c'est sur son aspect visuel. On ne peut que constater que la qualité des images de synthese s'est bien embellie depuis le premier essai. Il n'y a plus de pixels et s'il reste une impression de rigidité, notamment sur les humains, cela n'a rien à voir avec le premier film qui a beaucoup plus vieilli. Un bon point qui permet évidemment de mieux se plonger dans l'histoire.
La musique est elle fidele à elle-même, avec en plus la chanson de Jessy, peu marquante car tres simple musicalement, mais qui accompagne une belle scène touchante.

Avec cette suite, on s'engage vers la creation d'une trilogie réussie, la premiere dans l'univers de l'animation.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 150 fois
Aucun vote pour le moment

Presci1508 a ajouté ce film d'animation à 1 liste Toy Story 2

Autres actions de Presci1508 Toy Story 2