Woody prend la grosse tête

Avis sur Toy Story 2

Avatar Before-Sunrise
Critique publiée par le

Au premier visionnage, j'avais préféré le second opus à l'œuvre originelle des Toy Story. En revoyant les trois à la suite, je révise mon jugement et ôte un petit point à celui-ci.
En effet, même s'il va plus loin dans l'univers du jouet avec l'arrivée de notre sympathique groupe dans un grand magasin, rencontrant Barbie et autre Buzz l'Eclair programmé, il perd son souffle dans l'histoire de Woody.

Notre cow-boy de héros va effectivement être face à sa condition passée de jouet adoré, personnage de films à succès pour enfants et déclinés sur des dizaines de produits dérivés. Il va se prendre pour Buzz dans le TS1 et oublier un peu Andy, sa raison d'être, pour s'imaginer partir faire le tour du monde, goûtant à une célébrité retrouvée. Ce sera donc à Buzz de lui faire regagner la raison et le chemin de chez Andy. La ficelle est donc un petit poil lourde sur ce point.
De plus, l'arrivée de trois nouveaux personnages : Jesse, Pile-Poil et le chercheur d'or, n'est pas forcément des plus intéressante. Certaines scènes uniquement entre eux, laissent parfois à désirer.

Heureusement, la troupe que l'on connaît maintenant fort bien (Zig-Zag, Rex, Bayonne, Monsieur Patate etc...) reprend du service et nous sert des moments hilarants. Les dialogues fusent toujours autant et le rythme de leur quête effrénée de Woody est un régal. Mention spéciale pour l'arrivée d'un « faux » Buzz qui nous renvoie quatre ans en arrière avec sa diction de robot et ses répliques de soldat cosmique. Je ne résiste pas à l'envie de citer ici ma préférée de toute qui m'a fait tomber de mon canapé : à la question de Bayonne sur sa toute nouvelle ceinture anti-gravité, « Négatif, c'est l'équipement réglementaire, mon cher cochon boîte aux lettres ! ». Encore une fois merci la VF.

J'ajouterai également que Toy Story 2 gagne des points grâce à une scène vraiment merveilleuse, celle du vieil homme qui vient redonner un coup de neuf à Woody, bien abîmé par son grand âge. Ce personnage a déjà été vu dans le superbe court-métrage de Pixar, Le Joueur d'Échecs et c'est un réel plaisir de le retrouver ici. Il ajoute une touche de magie et de tendresse au film par sa simple présence. A noter des petites pièces d'Échecs dans un de ses tiroirs...

Une petite baisse de régime donc, bien que l'univers et l'ambiance soient toujours au rendez-vous, ainsi que l'émotion de ces petits jouets en mal d'affection (notamment Jesse qui n'arrive plus à faire confiance aux enfants suite à l'abandon dont elle a été victime). Rien de bien grave en somme et ce ne fut que pour mieux rebondir vers le meilleur de la série, Toy Story 3, l'apothéose d'une trilogie quasi sans faute.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 610 fois
11 apprécient

Before-Sunrise a ajouté ce film d'animation à 4 listes Toy Story 2

Autres actions de Before-Sunrise Toy Story 2