Et si Pixar faisait une suite ?

Avis sur Toy Story 2

Avatar Papy_Jr13
Critique publiée par le

Toy Story 2 !! 3ieme long-métrage d'animation du studio à la lampe ainsi que la suite de leur premier succès qu'était le premier. Quand on était gosse, on inventait 1001 histoires avec nos jouets mais eux aussi on de quoi raconter ! Si le premier parlait du remplacement, celui-ci parle la postérité d'un jouet !

Woody : Notre vaillant cow-boy est cette fois-ci au centre de l'histoire alors que dans le premier il n'était que co-protagoniste. Ce n'est pas la jalousie de se faire remplacer qui l'inquiète à présent, ce qu'il va connaitre est cette question que tout jouet se pose "Que deviendrai-je lorsque mon propriétaire grandira". Normalement, ça ne le préoccupe pas plus que ça car il est conscient de ce problème et c'est pour ça qu'il profite de chaque moment même si ça l'effraie bien encore. C'est surtout à nos nouveaux personnages qu'il devra leur expliquer !

Jessie : Cow-girl venant de la même gamme de jouet que Woody venant lui-même d'une ancienne série télé. Cet élément met un cas que je développerai plus tard. Jessie était comme Woody, aimée par sa propriétaire mais au contraire de ce dernier fut abandonnée. Elle n'a plus d'espoir d'être adorée à nouveau et surtout elle est claustrophobe. En effet, longtemps elle a été placée dans un coffre sans chance d'en sortir, pour un jouet c'est un sacré traumatisme.

Nous retrouvons sans problème tous les personnages du premier toujours en forme ! Même si Buzz est un peu mis en arrière, il a toujours ses bons moments !

Papy Pépite : Antagoniste du film, il est l'exemple des jouets qui n'ont pas eu la chance d'avoir eu un enfant. Voulant être reconnu, il a cette chance en devenant une pièce de musée où tout le monde le verra et l'appréciera. Mais pour ça, Woody doit faire parti du voyage et c'est là que se déroule un combat idéologique de jouet : l'un prone le Carpe Diem (Woody) profitant du jour présent et l'autre prone le Carpe Tempus (P.P) qui profite du temps donné puisqu'il sera exposé pour la postérité. Sauf que l'idéal de Woody est plus loyal car il reste fidèle à son propriétaire et à sa tache de jouet qui est de l'amuser alors qu'exposer dans un musée n'apportera rien de cela.

Jessie sera entre le Carpe Tempus car ça lui permettra de ne plus être dans un coffre mais quand Woody lui promet qu'elle pourra être plus heureuse tout en rendant heureux quelqu'un, elle n'hésite pas une seconde.

Je vais revenir au fait que Woody soit une ancienne star de télévision, ça met en contexte la catégorie des jouets de collection ultra rare valant des millions face aux jouets en série, comme Buzz, pour seulement quelques dizaines de dollars. Ca peut remettre en question le cosmonaute qu'il n'est pas aussi unique que ça mais il sans fiche royalement car il est unique pour Andy tout comme Woody.

Animation : De grands progrès sont très vite visible ! L'animation autant des jouets que des humains est plus fluide, les humains ressemblent à des humains même si pour les figurants il y a encore du boulot à faire, les décors sont plus vastes avec des textures plus soignées.

Musique : On retrouve toujours le thème général et un remix de "Je suis ton ami" mais le style va se généraliser vers un style far-west pour montrer l'aspect oldschool de Woody se dirigeant vers un ton plus épique vers le climax. Mention spéciale à la chanson "Quand elle m'aimait" montrant bien la détresse de Jessie qui vous tirera facilement une petite larme.

En terme de décors, pas grand chose à dire sauf que c'est plus palpable et réaliste avec les nouveaux environnements.

Emotions : De la joie, des pleurs et un humour qui fonctionne au poil enchainement jeux de mots en rapport avec le jouet, des réflexions cynique de Bayonne et Patate ou encore des situations comme la fameuse course-poursuite avec le Pizza Planet. Petite mention à la petite allusion sous-entendu de notre cher Buzz et ses ailes érectionnelle !

Avis Personnel : On retrouve le même casting de voix qui fait chaud au coeurs avec Barbara Tissier pour Jessie. Et de nature, je déteste l'univers de Star Wars et ses références mais c'est bien la seul fois où je rigole face à une parodie de "Je suis ton père".

Pour la deuxième fois, un bêtisier nous est offert et il est de meilleurs qualité que le dernier, je retiendrais surtout les dessin sur Buzz et le coffre de Patate.

Conclusion : Première suite de Pixar et c'est un chef-d'oeuvre alors que chez Disney, c'est la misère à côté. Il reste encore un épisode de notre fabuleuse série "Toy Story" en liste, ne le manquer pas et dès qu'il sortira : Filez comme le vent à la Pil-Poil !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 313 fois
6 apprécient

Papy_Jr13 a ajouté ce film d'animation à 1 liste Toy Story 2

  • Films
    Cover Mon Top des films Pixar !!

    Mon Top des films Pixar !!

    Pixar ! Né en 1986, il est un grand nom de l'animation au même niveau que Disney. Alors que ce dernier était encore à la 2D,...

Autres actions de Papy_Jr13 Toy Story 2