Affiche Trainspotting

Critiques de Trainspotting

Film de (1996)

Critique de Trainspotting par Eggdoll

J'ai beaucoup aimé. De très bons acteurs, une esthétique spé mais présente, un film qui ne se la joue pas à mon avis moraliste comme un Requiem for a Dream - que j'ai aimé également, soit dit en passant... On pourrait considérer que l'histoire est basique mais pourtant, ce n'est pas ce qu'il m'a semblé. J'ai trouvé que Trainspotting évitait une sorte de "fixité dans le temps", c'est-à-dire... Lire l'avis à propos de Trainspotting

8
Avatar Eggdoll
9
Eggdoll ·

Le film d'une génération

Trainspotting, c'est l'un de ces films qui marquent une génération. En l'occurence, la mienne, celle du grunge et des années 1990 déprimantes et techno. Quand j'ai vu Trainspotting, j'avais 18 ans. J'y suis retournée le lendemain. L'ai revu plusieurs fois depuis. Vous aimerez pour la maigreur sexy et torturée d'un Ewan McGregor pas encore Star War-isé, vous aimerez la BO aux petits oignons... Lire l'avis à propos de Trainspotting

8 2
Avatar Leonor
8
Leonor ·

Learn life ...

Il est temps de vous parler de (et de vous convaincre de voir si c'est pas encore fait ) Trainspotting: Le film qui m'a le plus marqué: malin, très drôle, un peu provocateur. Enfin un film qui est une critique (quoique) à peu près subtil de la drogue (pas comme un certain Requiem for a Dream). Pourquoi voir ce film: Ewan mcGregor et Robert Carlyle au top de leur forme, ce qui est surement la... Lire l'avis à propos de Trainspotting

11 13
Avatar DeadBones
10
DeadBones ·

Le dernier choix d'Ecosse

Choisir d'écrire une critique, choisir ses mots, choisir son angle d'attaque, choisir sa note, choisir de la lire, choisir de liker, choisir de commenter, choisir SensCritique ! :) Choisir de conclure après cette facile mise en abyme introductive, probablement présente dans tout un tas d'autres critiques d'ailleurs, ou continuer... Parce que Trainspotting mérite bien que je... Lire la critique de Trainspotting

12 9
Avatar RimbaudWarrior
9
RimbaudWarrior ·

Pussy la chatte ! Même avec ta queue j'l'a toucherai pas !!

Classé troisième meilleur film de l’année 1996 par Time Magazine, classé 10ème meilleur film britannique de tous les temps par le British Film Institut, ayant connu un grand succès commercial et critique, le long-métrage Trainspotting a marqué au fer rouge une bonne partie des cinéphiles, pour son sujet bien abordé sur... Lire l'avis à propos de Trainspotting

10 11
Avatar LeTigre
4
LeTigre ·

Dans 1 000 ans, y auras plus de mecs et de nanas, que des branleurs.

Un petit chef d’œuvre que je me devais de voir, et qui ne m'a pas laissé indifférent. Trainspotting, avant toute chose, c'est une bande son : "Lust for Life" (Iggy Pop, David Bowie), "Perfect Day" de Lou Reed, "Born Slippy" d'Underworld... j'en passe et des meilleurs. Les musiques collent parfaitement à l'ambiance, et sont utilisées avec beaucoup d'intelligence. Quand le film s'ouvre sur un... Lire la critique de Trainspotting

7 7
Avatar Petitbarbu
9
Petitbarbu ·

Trips, coke et lose...

Edimbourg, dans les années 90 : une petite bande de potes, jeunes et cons mais surtout branleurs de première, ont choisi les plaisirs de l'héroïne pour échapper au néant de la vie adulte qui les attend. Entre décrochages et rechutes, leurs vies oscillent du rire aux larmes... Basé sur le roman éponyme d'Irvine Welsh, ce film se caractérise par une juxtaposition permanente d'humour – noir ou pas... Lire l'avis à propos de Trainspotting

6
Avatar LeDinoBleu
8
LeDinoBleu ·

Critique de Trainspotting par Davril

"Choisir la vie, choisir un boulot, choisir une carrière, choisir une famille, choisir une putain de télé à la con, choisir des machines à laver, des bagnoles, des platines laser, des ouvres boîtes électroniques, choisir la santé, un faible taux de cholestérol et une bonne mutuelle, choisir les prêts à taux fixe, choisir son petit pavillon, choisir ses amis, choisir son survet' et le sac qui va... Lire la critique de Trainspotting

6
Avatar Davril
8
Davril ·

Marasme facétieux

Si Petits meurtres entre amis l’avait mis sur de bons rails, Trainspotting fut pour Danny Boyle une consécration de taille, fort d’un statut d’œuvre culte acquis à l’aune d’un succès commercial important ; auréolée d’une renommée indéniable, cette adaptation d’un roman éponyme d’Irvine Welsh fait ainsi partie du fleuron de la comédie dramatique... Lire la critique de Trainspotting

3
Avatar NiERONiMO
7
NiERONiMO ·

Critique de Trainspotting par ghyom

Ce n'est pas parce que le discours (au début du film) du héros (McGregor) est de dire "je ne veux pas de cette vie médiocre que me propose le système de consommation (représentée par les parents du héros) donc je me réfugie dans l'héroïne" (cf la tirade d'intro du film) qu'il n'évolue pas. Pendant la 1ère partie le film explique au travers du discours du héros et de ses copains pourquoi il se... Lire la critique de Trainspotting

5
Avatar ghyom
9
ghyom ·