👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Superbe film qui décrit le quotidien d'une société minière à la fin du 19ème siècle,parmi lesquels de nombreux immigrés irlandais.Drame social étonnament juste et sobre,aussi bien dans la forme,que dans le fond(si les dialogues servent avant tout à mettre en avant la personnalité de ce groupe de mineur,leur relation,leur amitié...leur fraternité;la mise en scène,elle, se focalise surtout sur le quotidien,le travail,la routine (le 1er 1/4 d'heure,dépourvu de dialogue...narrant l'intrigue par la seule force des images)apportant au film un parfait équilibre.

Ici,pourtant pas d'héroïsme,ou à l'inverse de misérabilisme: seulement des hommes désabusés cherchant à lutter...et auxquels la police cherchera à opposer un espion( magnifiquement interprété par Richard Harris)tiraillé entre son sens du devoir et son amitié naissante avec ce groupe d'hommes,et qui trouvera sa conclusion à la toute fin du film.
Une belle réflexion sur la place de l'individu dans la société,et sur les décisions qui en découlent.
A souligner encore la très belle photographie,le réalisme des décors et enfin le superbe thème musical aux sonorités irlandaises
Noremac
7
Écrit par

il y a 9 ans

1 j'aime

Traître sur commande
JasonMoraw
6

Diamant noir

Dans les mines de charbon de Pennsylvanie, des mineurs sont sans défense, exploités de façon éhontée pour les besoins de l'industrie en plein essor. Une seule consolation dans leur misère, les...

Lire la critique

il y a 2 ans

22 j'aime

5

Traître sur commande
Sergent_Pepper
8

Désarmements de mineurs

Si Martin Ritt a des thèmes de prédilection qu’on retrouve de films en films (les classes laborieuses, et un questionnement sur le déterminisme social), Traître sur commande semble à première vue se...

Lire la critique

il y a 5 ans

11 j'aime

5

Traître sur commande
alfredboudry
10

A Hollywood, les traîtres ne sont pas toujours ceux que l'on croit

En 2009, pour fêter les 40 ans de ce film injustement oublié, une version restaurée est sortie. Un ami projectionniste m'invita à le voir en matinée. "Ça va te plaire !" me dit-il en souriant. Il ne...

Lire la critique

il y a 8 ans

10 j'aime

Die Hard : Belle journée pour mourir
Noremac
2

Un grand film incompris

Certaines mauvaises langues diront que le film massacre l'esprit Die Hard,que probablement John Moore n'a jamais vu les films. Arrêtons là la mauvaise foi: le film y rend constamment hommage: -...

Lire la critique

il y a 9 ans

81 j'aime

17

Nos meilleures années
Noremac
10

Merveille(s) d'Italie

Que dire de ce film, si ce n'est qu'il représente un immense moment de bonheur. Parce qu'il dure 6 h et ne semble en durer que 2;parce que plus que tout autre ,ce film ne se regarde pas,il se...

Lire la critique

il y a 9 ans

25 j'aime

14

La grande bellezza
Noremac
5

Voir Rome et mourir

Film qui nous présente Jep,journaliste à succès et écrivain d'un seul succès littéraire, il y a plus de 40 ans et dont la vie ne se résume plus qu'à un défilé de fêtes et des personnes sans intérêt...

Lire la critique

il y a 9 ans

18 j'aime

4