John & John Chronicles : Part 11

Avis sur Transformers

Avatar Plug_In_Papa
Critique publiée par le

Toc toc toc

- Entre, tocard.

- Salut John. Tu voulais me voir ?

- Je viens de recevoir ça de John, du service comptabilité, qu'est-ce que c'est ?

- Une facture, John.

- Tu me prends pour un con ?

- Oh non ! Je n'oserais pas.

- Lis-moi le chiffre écrit tout en bas.

- 151

- 151 quoi ?

- 151... millions

- Bravo, tu as une vue Awesome. C'est bien 151 millions qu'il y a écrit en bas de cette facture.

- Et alors John ? Où est le problème ?

- Le problème ? Lis maintenant ce qu'il y a d'écrit tout en haut.

- Transformers.

- Aaaaah ! Elle avait raison cette conne de secrétaire, c'est bien un "T" la première lettre...

- Secrétaire ? Tu veux dire Cindy ?

- Non, Cindy.

- Ah ! .... Non mais attends tu m'as sorti du lit pour ça ? Dois-je te rappeler que si tu l'as engagée c'est précisément parce qu'elle sait lire ?

- Ouais, ouais, je sais mais que veux-tu j'lui fais pas confiance, une femme qui sait lire... excuse moi de trouver ça suspect...
non, attends... ne détourne pas la conversation !
Shit ! Je t'ai appelé parce que j'aimerais comprendre pourquoi j'ai accepté de débloquer 151 millions pour un film avec des jouets.

- Parce que t'étais bourré ?

- Ahah facile celle-là ! Don't Bullshit me, quand est ce que j'ai donné le feu vert pour ça ?

- A la fête chez John, tu sais celle où t'as signé aussi les budgets de Die Hard 4, des 4 fantastiques 2 et de Ghost Rider.

- Oh God ! Fucking Shit... y avait pas que de la vodka dans les verres.

- Ou alors de la vodka frelatée, j'ai lu que ça pouvait avoir de effets secondaires.

- J'ai vraiment fait ça ?

- Fait quoi John ? La vodka ? Ouais, tu l'as bien bue !

- Non John. J'ai vraiment donné le feu vert ?

- J'en ai peur John.

- Shit... mais tu te rends compte qu'on va débourser 150 millions de dollars pour un film dont le principal argument c'est un 36 tonnes qui parle ?

- Ne le prends pas comme ça John, de toute façon le film est presque bouclé, j'ai mis Michael Bay sur le coup, il est super ambitieux, il veut faire une fresque a mi-chemin entre "1900" de Bertolucci et "American Pie", même qu'il veut faire durer le film 2H25 ! Tu sais depuis qu'il a essayé de réfléchir avec The Island c'est un homme neuf, il est transfiguré.

- Awesome... même si j'ai rien compris à ta dernière phrase ça sonne awesome ! Il va nous sauver !

- D'ailleurs grâce à lui on a pu réduire les coûts de production.

- Awesome ! Mais comment ?

- Bah tu sais qu'on a des subventions lorsqu'on fait travailler des handicapés ?

- Oui... enfin non je ne savais pas mais je m'en cogne. Quel est le rapport ?

- Bah Michael a fait appel à son beau-frère parkinsonien pour tenir la caméra et à son cousin épileptique pour faire le montage. Hop ni vu, ni connu : on touche les subventions !

- Awesome !

- Bon du coup le résultat est pas toujours tout à fait au point, on a des bastons où on voit rien, d'autres où ne voit pas la fin et comme le beau-frère a le vertige il a tout filmé à hauteur d'homme. T'as intérêt à aimer les pieds de robots qui tremblent car tu vas en voir souvent !

- Awesome ! Les pieds de robots, j'adore ! Mais dis-moi, l'histoire c'est quoi exactement ?

- Mais... John... je ne comprends pas...

- Qu'est ce que tu ne comprends pas ? Raconte moi l'histoire.

- Heu... well, as you wish. Bah c'est l'histoire d'un puceau dont l'ancêtre a des lunettes super cool qui sont recherchées par des robots de l'espace qui peuvent se transformer en grosse bagnoles américaines. Ils se foutent sur la gueule puis à la fin le méchant il perd, le gentil il gagne et le puceau a enfin le droit de tirer son coup.

- T'as vraiment besoin de 2h25 pour raconter ça ?

- Non. Mais depuis quand Michael à besoin d'une raison pour quoi que ce soit ? Tu sais comme il est...

- Awesome, voilà ce qu'il est ! T'as raison. Mais pourquoi le héros tire pas son coup avant la fin ?

- Bah la gonzesse elle a des principes tu vois, c'est pas une fille facile : elle couche pas en dessous de 600 ch sous le capot.

- C'est ce que j'appelle de la profondeur psychologique. Awesome ! Mais cette histoire de lunettes c'est quoi exactement ?

- Aucune idée... je sais pas c'était là mais en fait le secret qu'elles renferment ils le trouvent autrement... mais on était emmerdé parce que sans elles les gentils robots de l'espace ils n'ont aucune raison de rencontrer le héros puceau... du coup on les a laissées.

- Mais... c'est idiot.

- Je sais bien mais c'était dans le scénario de base et...

- C'est qui l'idiot qui l'a écrit ?

- John... c'est toi.

- Moi ?? Mais... mais quand ?

- À la fameuse soirée, t'as pris une feuille de papier-cul, t'as pris 5 minutes pour griffonner un truc et tu nous l'a donné en gueulant "Ça va être AWESOME, faites-le, crédits illimités" et puis après t'as gerbé.

- Come on guys ! Déjà que je ne sais pas lire, alors imagine écrire ! Vous n'avez pas trouvé ça bizarre ?

- Bah... on était défoncé. Quand on l'a relu 3 jours plus tard on a décidé de le donner à John du service "ré-écriture et conformité grammaticale" pour peaufiner un peu. Par exemple l'idée géniale que les personnages décrivent sans arrêt ce qu'ils sont en train de faire c'est de John. S'ils répètent 15 fois de suite leur nom, ça vient de lui aussi... c'est qu'il y a au moins 4 personnages principaux ! Imagine le bordel pour se rappeler de tout le monde !

- Awesome ! John tu dis ? Il a fait ça avant ou après son suicide ?

- Heu... C'est une vraie question ?

- Oui, pourquoi ?

- Pour rien... il l'a réécrit juste avant... d'ailleurs j'ai peur qu'il y ait comme une sorte de lien...

- Bullshit, c'est juste un tir-au-flanc. Anyway t'as mis de l'humour dedans ?

- Obviously, on n'a d'ailleurs pas eu à se creuser la tête bien longtemps. On s'est simplement rappeler de toi à la soirée chez John : on était pété de rire quand tu t'es mis à pisser sur tout le monde ou quand t'as fais du breakdance pour te présenter aux escort-girls.

- T'es en train de me dire que pour 151 millions de dollars j'ai un film dans lequel des robots géants pissent sur les gens et font du breakdance ?

- C'est exactement ça.

- Awesome ! Fucking Awesome ! Je devrais boire plus souvent pour accoucher d'idées aussi Awesome !

- Si tu le dis John...

- D'ailleurs apporte-moi de l'ecstasy !

- John ! Tu as perdu la raison !

- Au contraire John, il faut écrire une suite sur-le-champ, on tient un filon et je compte bien faire encore plus Awesome ! Maintenant apporte moi ces fucking pills ! Now !
J'le sens bien, tu l'sens toi ? Hein ? Tu l'sens comment ? Tu crois pas que ça sera...

- Awesome John... comment pourrait-il en être autrement ?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2406 fois
206 apprécient · 13 n'apprécient pas

Plug_In_Papa a ajouté ce film à 3 listes Transformers

Autres actions de Plug_In_Papa Transformers