Danger, jouets méchants. Ou comment écrire un scénar avec son cul.

Avis sur Transformers : L'Âge de l'extinction

Avatar mesmer
Critique publiée par le

Petite devinette : le héros musclé, son pote qui-est-un-traitre-finalement, et la bonnasse de fille du héros courent, échappant à une grenade incendiaire. Qui se fait carboniser ?
Non, il n'y avait pas de pièges ! Juste un exemple parmi des milliers d'autres pour montrer à quel point ce film est prévisible, lourd, vidé de talent, et une MONSTRUEUSE MACHINE A FRIC ! Les placements de produits... Apparemment, une mode de plus en plus courante dans les films. Mais peut être ne suis je pas un spectateur attentif, mais je ne les vois, pour la plupart, pas. Peut être suis je un vieux con rigide, mais j'estime ne pas payer ma place presque 10 euros pour voir une annonce de pub géante. Ou au moins, que ceux ci ne soient pas trop visibles. Ici, c'est juste risible : bière, gateaux, sociétés... tout y passe. C'est limite si le héros ne boit pas sa bière, avant de se retourner vers le spectateur pour annoncer d'un air entendu : "C'est grâce à la Duff que je mets une raclée aux Decepticons !"
Autant préciser que la psychologie des personnages est inexistante : le héros a des muscles, et entretient une relation un brin machiste avec son beau-fils, car "tu touches pas ma fille adorée" (qui n'a d'ailleurs pas son mot a dire sur ses choix ou sa sexualité, elle n'a qu'à faire la vaisselle et le ménage en soubrette, tiens) une "héroine" tout juste bonne à ralentir la progression des héros, et se faire mater. Et son copain, fan de voitures, qui sert à... la même chose que les autres, en fait. C'est à dire à rien.
En fait, je crois que le pire, est la première demie-heure, qui ne se passe pas trop mal : le rythme est lent, mais (!!!) ce n'est pas déplaisant à regarder ! c'est banal, mais il y a de belles images, c'est limite contemplatif... Avant de mieux nous préparer à l'enfer à l'enfer cérébral qui nous attend. J'imagine que Bay voulait faire patienter ses spectateurs avant la première explosion : pour ma part, ça a plutot été l'inverse, le film s'est définitivement perdu dès la première scène d'action, pour s'enfoncer progressivement, de plus en plus (oui, c'est possible) au fur et à mesure. Des incohérences à répétitions, des punchlines robotiques à se tordre de rire, des clichés pitoyables : c'est mauvais, mauvais, mauvais.
Ah, je suis de mauvaise foi : il y a de l'originalité. Ca se passe sur la fin en Chine. (Quoi, il n'y a pas que l'Amérique dans le monde ???)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 145 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de mesmer Transformers : L'Âge de l'extinction