Casse Départ

Avis sur Transformers : The Last Knight

Avatar мс³
Critique publiée par le

La flemme de baver le mielleux s'étant abattue sur ma personne, j'vais tenter de pondre un avis bref et concis, sans passer par M + B... Attendez- vous à un pavé donc...

Si je m'en foutais comme de l'eau de pluie de ce nouvel opus de la saga Transformers, fallait bien que j'me fasse à un avis au lieu d'y cracher dessus comme le sale peuple. Après avoir passé un bon moment, dans mes souvenirs du moins devant les épisodes 2 et 3, le quatrième lui m'avais fait ni-chaud ni-soumise. Le gros reproche hormis le fait de ne pas avoir été plus captivé que ça, c'était du coté du montage, où il manquait clairement des raccords entre de nombreuses scènes, ça m'a rarement autant troublé dans un film d'action.
Michael Bay habitué aux montages épileptiques n'a pas du en être dérangé, malgré tout le cinquième film ne refait pas la même erreur, ou à très peu de reprises, tout comme certains sons ou bruits ne sont pas présents, à deux occasions il me semble. M'enfin au delà d'une multitude de choses, ce qui m'a vraiment gêné dans ce nouvel opus, c'est le format écran qui change sans arrêt, on passe d'une caméra normale j'imagine à une IMAX et résultat on se tape dans les mêmes scènes un plein écran et soudain une image avec des bandes noires en haut et en bas, très très déconcertant. Ce qui donne un aspect brouilloneux et indigeste.

C'est un montage clairement choquant donc, en plus d'avoir des plans très courts et hyper rapides, qui en plus de ça change de format, on se tape une story de perché du siphon. Un délire apocalyptique autour des chevaliers de la table ronde, des nazis et d'une planète qui veut bouffer la notre... Bay a du se péter le fendard à calquer un truc pareil, un truc qui pendant une bonne heure, heure et demie même je crois, ne m'a pas spécialement envoûté ni captivé.
Il faut le dire j'ai été distrait pendant le visionnage, j'ai pensé à d'autres choses... même si je ne me suis pas vraiment ennuyé, je n'ai juste pas été pris dedans tout du long. Cependant plusieurs scènes ont su me rattraper et m'amuser, me divertir en somme, ce que je voulais en matant un film comme ça forcément. Et même si l'humour limite attardé ne fait pas mouche à chaque fois, certaines répliques inattendues, surtout de la part d'Hopkins et de son robot sont plutôt cool.
Résultat, arrivé à un certains point, je me suis laissé prendre au jeu et j'ai dit "fuck", du coup j'ai réussi à passer un bon moment, plus que devant le précédent film en tout cas.

Alors si Bay n'est pas prêt de me refaire un génialissime film comme No Pain No Gain, il sait s'amuser avec l'univers des Transfo qu'il s'approprie. Sa réalisation est étonnante, surtout le format, je m'attendais à du scope, écran large, qui prend tout l'écran du ciné, mais non, on se tape un flat, format tv au final. Très déconcertant, en plus de ces changements de format, mais la photo est plutôt classe sur pas mal de plans, les effets spéciaux sont à n'en pas douter superbes et le scénario... est parti à la plage mais on s'amuse avec lui dans le sable.
En terme de casting, Mark Wahlberg est de retour, en chevalier au t-shirt troué, très classe et plaisant à suivre. L'excellent Anthony Hopkins a l'air de s'amuser et il nous amuse donc c'est assez sympa. Stanley Tucci en Merlin... j'adore l'acteur mais la vf pour le coup ne lui a pas rendu service. Le retour de John Turturro est appréciable également. Puis la photo de Shia LaBeouf en clin d’œil est top aussi !

En bref, un block qui débloque, qui fait passer un moment de délire total sans être aussi jouissif qu'il le pourrait, à cause de la réal selon moi.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 811 fois
10 apprécient · 6 n'apprécient pas

мс³ a ajouté ce film à 4 listes Transformers : The Last Knight

Autres actions de мс³ Transformers : The Last Knight