Traque, traque. Traqueurs, traquez.

Avis sur Traque à Boston

Avatar gruute
Critique publiée par le

Peter Berg se définit lui-même comme un patriote. Sauf que, de nos jours, hors Etats-Unis, c'est presque devenu un gros mot (surtout dans la bouche d'un américain, entendu par un européen).
Sauf que perso, je m'en fous. Ce que je veux voir, ce sont de bons films, faits avec les tripes, avec le cœur, et tant pis si on trouve ça trop ceci ou trop cela. Dans l'expression "film américain", l'adjectif est souvent péjoratif... On pourrait rétorquer de la même manière que "film français = film chiant". Et ce serait tout aussi débile.

Bref, le film relate les événements juste avant, pendant et après les attentats qui ont frappé la ville de Boston pendant son marathon en 2013. Peter Berg utilise des codes du documentaire, avec incrustation des noms de beaucoup de protagonistes, en se cachant bien de nous en dire plus, nous laissant ainsi dans le flou quand à leur devenir...

Le tout est emballé proprement. Des tranches de vie, des couples, jeunes ou moins jeunes, sereins, le quotidien dans son acceptation la plus positive... jusqu'à ce que le drame éclate (en 2 temps). Peter nous met alors une grand claque et nous plonge dans l'horreur et le chaos. C'est filmé de manière frontale, sans complaisance mais sans politiquement-correct non plus. Là, je n'étais pas bien. Le sang éclabousse, les corps sont déchirés et la ville de Boston est étourdie.

Et c'est alors que le 2e film commence, la traque à proprement parler. La mise en place des fédéraux, les recherches sur vidéos, le travail de terrain de la police, l'histoire bascule alors en thriller urbain

(dont une scène de fusillade qui, sans égaler celle de Heat, a quand même bien de la gueule).

C'est un jeu du chat et de la souris haletant et prenant qui se déroule sous nos yeux. Les destins des différents personnages présentés en introduction vont alors se croiser. La dernière partie (à l'image des faits réels) s'enlise un poil sur la durée mais cela n'entache pas les qualités du film.

A noter que Mark, au détour d'une scène en particulier, m'a épaté dans sa qualité de jeu émotionnel (déjà dans les 2 précédents films de Berg, Du sang et des larmes et Deepwater, je l'avais trouvé touchant à l'occasion mais là, il est encore monté d'un cran).

On termine avec une petite interview de plusieurs des acteurs... de la vraie vie véritable, un classique du genre mais qui, à mon sens, fonctionne bien. On qualifiera probablement encore le film de "victoire américaine" mais Peter Berg est justement suffisamment intelligent (comme quoi, patriote ne signifie pas forcément facho) pour ne pas s'aventurer sur les terres des anti-islam et se permet même de mettre en lumière les failles américaines dans cette affaire.

Ce ne sont pas les "USA qui gagnent", ce sont tous les pays frappés par le terrorisme, qui sont les héros de ce monde absurde.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 323 fois
8 apprécient

gruute a ajouté ce film à 2 listes Traque à Boston

Autres actions de gruute Traque à Boston