Affiche Trois couleurs : Bleu

Critiques de Trois couleurs : Bleu

Film de (1993)

Critique de Trois couleurs : Bleu par Rozbaum

" Dans la langue russe il existe un mot courant pour désigner ces reflets de soleil qu'on fait se balader sur un mur ou dans une pièce avec un miroir de poche un miroir d'eau n'importe un mot courant pour eux ce genre de reflet est une chose qu'on nomme un objet de dictionnaire puisqu'on lui a donné nom un mot courant comme vous et moi un mot comme l'arbre et la femme un mot qui lui... Lire l'avis à propos de Trois couleurs : Bleu

46 9
Avatar Rozbaum
10
Rozbaum ·

Julie ou la nouvelle vie

[SanFelice révise ses classiques, opus 32 : https://www.senscritique.com/liste/San_Felice_revise_ses_classiques/504379/page-2#page-1/ ] Une famille. Un accident de voiture. Un mari et une petite fille de cinq ans décédés. Il fallait tout le talent d'écriture des deux Krzysztof... Lire l'avis à propos de Trois couleurs : Bleu

18 4
Avatar SanFelice
9
SanFelice ·

Bleu, la tentation du suicide

Trois Couleurs Bleu, ou comment Julie est fouillée par une caméra qui, comme dans Persona de Bergman, souligne l'invisible et dévoile l'indicible par l'image plus que par la parole. Les gros plans fixes, donnant une impression d'immobilité, révèlent la tension psychologique : la tentation du suicide, le refus de tout contact personnel, la volonté de rompre avec son passé... La réalisation est... Lire la critique de Trois couleurs : Bleu

16
Avatar K1000
9
K1000 ·

Critique de Trois couleurs : Bleu par burekuchan

Bleu est un film marquant. Dans le sens où il laisse bien des images en tête, des images qui ne veulent pas s'effacer. Les voitures qui rugissent comme des bêtes, le papier bleu, le robinet qui fuit un peu, l'arbre, Antoine, le mec dont Julie ne veut pas, mais surtout l'oeil. La vitre, les pilules, le sucre, le café (avec deux boules de glace dedans, bien sûr), mais par dessus tout la flûte.... Lire l'avis à propos de Trois couleurs : Bleu

5 4
Avatar burekuchan
7
burekuchan ·

Le blues de l'âme

******Attention plusieurs SPOILS !******** Décidément, Binoche, elle me plait. J'ai changé d'avis sur elle. Après avoir vu tout récemment "Camille Claudel 1915 ", je la découvre en Julie, dans ce merveilleux film. Julie en deuil, Julie perdue, Julie errante. Elle vient de perdre son mari et sa fille dans un accident de voiture. Ils se racontaient une blague et bang,... Lire l'avis à propos de Trois couleurs : Bleu

8 8
Avatar Elsa la cinéphile
8
Elsa la cinéphile ·

Lourdeur symbolique quand tu nous tiens...

Je dirais que ça manque de consistance (comme la double vie de véronique, l'autre Kieslowski que j'ai vu), on ne ressent pas grand chose, le maniérisme de la mise en scène rend tout soit trop distant, soit trop évident pour que le spectateur soit réellement touché. Et puis Binoche n'est pas si extraordinaire. Alors oui c'est très beau, mais tes plans serrés sur tasses de café ne me suffisent... Lire l'avis à propos de Trois couleurs : Bleu

4 1
Avatar JohnnyBlaze
6
JohnnyBlaze ·

Critique de Trois couleurs : Bleu par denizor

Le début du film est un modèle de concision et de sécheresse. Quelques inserts : sur une roue de voiture qui crisse, sur une enfant qui sort les mains d'une fenêtre de voiture, sur le toit de celle-ci arrêtée à une station, sur le câble de direction qui goûte, sur un auto-stoppeur au bord d'une route de campagne. Et puis il y a la voiture qui passe rapidement et puis il y a un grand bruit et... Lire l'avis à propos de Trois couleurs : Bleu

1
Avatar denizor
7
denizor ·

Critique de Trois couleurs : Bleu par sseb22

Très beau film. Franchement, j'avais un a priori négatif sur cette trilogie qui me paraissait trop sérieuse et inintéressante (ne me demandez pas pourquoi) et j'y suis allé un peu à reculons mais ce fut une grande et agréable surprise. Binoche joue bien, les sentiments sont bien retranscrits à l'écran je trouve : cette abondance de bleu donne un certain cachet au film (voire un cachet certain)... Lire l'avis à propos de Trois couleurs : Bleu

5
Avatar sseb22
8
sseb22 ·

Bleu pour Liberté

Le premier volet de la trilogie des couleurs commence avec la première couleur du drapeau français, le bleu, et à pour thème le début de la devise nationale, la liberté. Lorsqu’un accident de la route emporte la vie de son mari et de sa fille. Julie cherche à couper tous les ponts avec son passé, cette recherche d’indépendance est sa façon de faire son deuil. Cette soif de liberté est résulte... Lire la critique de Trois couleurs : Bleu

1
Avatar TheoC
6
TheoC ·

Au delà du formalisme

Au premier abord, on peut juger que "Bleu" est avant tout un film formaliste, voire maniériste : il suffit de voir, par exemple, le choix de Kieslowski de nimber de bleu chaque plan du film, ou l'usage dramaturgique de la musique de Zbigniew Preisner, somptueuse mais sans doute un peu envahissante... Il faudra donc savoir aller au-delà de cette... Lire l'avis à propos de Trois couleurs : Bleu

4 2
Avatar Eric Pokespagne
9
Eric Pokespagne ·