Affiche Trois souvenirs de ma jeunesse

Critiques de Trois souvenirs de ma jeunesse

Film de (2015)

Critique de Trois souvenirs de ma jeunesse par Sybille Guerriero

Je ne saurais vous expliquer concrètement pourquoi je n'étais pas allée voir ce film au cinéma. Bien heureusement, grâce à Netflix, j'ai pu le découvrir en toute simplicité depuis mon salon. Sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes 2015, Trois souvenirs de ma jeunesse marque la sixième collaboration entre le metteur en scène et son acteur fétiche, Mathieu... Lire l'avis à propos de Trois souvenirs de ma jeunesse

Avatar Sybille Guerriero
7
Sybille Guerriero ·

Une plongée au fond du moi profond

Un film tout en finesse. Entre passion et légerté, un portrait évolutif de l'adolescence au fil des décennies. Un film sur le Moi profond et les émotions qui fonctionne grâce à l'interprétation et la complicité entre les deux jeunes acteurs, lesquels (se) transmettent leurs émotions, ne serait-ce que par un regard. La puissance des mots et des sentiments mise en image et sublimée par Arnaud... Lire la critique de Trois souvenirs de ma jeunesse

Avatar gregquelain
9
gregquelain ·

C'est qui le Minotaure ?

Sentiments bizarres et contrastés après ce film. Une ambiance, c'est sûr. Du plaisir, moins sûr. J'aime bien Matthieu Amalric, il y a en lui un regard et un phrasé qui n'appartiennent qu'à lui, et à lui seul. Faire parler le jeune Paul de la même manière que Paul vieux, c'est non seulement chiant, mais ça sonne faux. Et assez vite, cela devient lassant. C'est comme un bouton... Lire l'avis à propos de Trois souvenirs de ma jeunesse

Avatar shanghai
5
shanghai ·

L'art du néant

J'avais hâte de découvrir Trois souvenirs de ma jeunesse au vu de ses nombreuses nominations aux Césars cette année. Il s'agit pour moi de l'intrus de la sélection. Le synopsis est tentant, on s'attend à une romance mélancolique ou peut être à une comédie légère et malicieuse. Le résultat est pourtant bien autre : un drame qui tourne encore et encore en rond. Arnaud... Lire la critique de Trois souvenirs de ma jeunesse

Avatar Justine Wind
3
Justine Wind ·

A voir pour Quentin Dolmaire, Lou Roy-Lecollinet et Antoine Bui

Ayant profondément détesté Un conte de Noël que j’avais trouvé confus et verbeux, tout ce que je déteste dans le cinéma franco-français, je ne serais pas allé voir Trois souvenirs si je ne m’étais pas trompé d’heure sur le programme du Festival Télérama. Dire que j’ai adoré serait peut-être un peu exagéré car on retrouve dans ce film la confusion et le nombrilisme insupportable de Desplechin.... Lire l'avis à propos de Trois souvenirs de ma jeunesse

Avatar Roland Comte
6
Roland Comte ·

Critique de Trois souvenirs de ma jeunesse par Michaël Bruce

TROIS SOUVENIRS DE MA JEUNESSE est une histoire d'amour, de fusion, de rejet, qui mêle passé et présent, suspense et romance, autobiographie et fiction. Malgré quelques coups de mous cela fonctionne parfaitement grâce à la maestria narrative de Arnaud Desplechin tour à tour profonde et hypnotique. Les thèmes du réalisateur sont encore les mêmes et ses interprètes sont évidemment impeccables.... Lire la critique de Trois souvenirs de ma jeunesse

Avatar Michaël Bruce
7
Michaël Bruce ·

Critique de Trois souvenirs de ma jeunesse par Ygor Parizel

N'ayant jamais été un fervent du cinéma de Desplechin ce film ne m'a pas spécialement excité. Pourtant la mise en image est bien moins stricte que dans certaines oeuvres précédentes de l'auteur. Là ou le bât blesse c'est au niveau de l'intrigue elle-même, on a du mal à croire aux histoires de ce personnage de Paul surtout dans la première partie puis ce qui n'aide en rien, sont les... Lire la critique de Trois souvenirs de ma jeunesse

Avatar Ygor Parizel
6
Ygor Parizel ·

Ca dépend comment on le regarde...

En soi, Trois souvenirs de ma jeunesse est un bon film. Découpé en trois chapitres, donc le second qui se regarde comme un petit film d'espionnage politique assez excitant, il permet de renouer avec l'écriture élégante de Desplechin, ses personnages complexes et enflammés, son approche de l'intime comme vecteur du rapport au monde. Mais Trois souvenirs de ma jeunesse... Lire l'avis à propos de Trois souvenirs de ma jeunesse

Avatar Alexandre Agnes
6
Alexandre Agnes ·

Le dédale de la mémoire

Ca commence par un prétexte: Paul Dédalus, anthropologue, quitte le Tadjikistan suite à sa nomination au Quai d'Orsay. Il retrouve la France qu'il a quitté presque une décennie plus tôt, mais à l'aéroport, on lui annonce que son identité pose problème: il existe un autre Paul Dédalus, même nom, date et lieu de naissance, taille, couleur des yeux... Et là, Mathieu Amalric (qui joue Paul... Lire l'avis à propos de Trois souvenirs de ma jeunesse

Avatar Thomas Vincent
8
Thomas Vincent ·

Mon film 2015

C'est une sorte de "préquel" de "Comment je me suis disputé ma vie.....". Ce film est un hommage à Truffaut à tous les niveaux, Paul Dedalus est le Doinel de Despeschins, tant sur le personnage que sur la manière de jouer. Les 2 jeunes acteurs qui jouent Almaric et Emmanuelle Devos, jeunes sont époustouflant (mention spéciale au garçon). Le film est brillant dans sa constructions "temporel",... Lire la critique de Trois souvenirs de ma jeunesse

Avatar Yoda_le_Vrai
10
Yoda_le_Vrai ·