Avis sur

Trois souvenirs de ma jeunesse par orioto

Avatar orioto
Critique publiée par le

Desplechin assez réjouissant, même si logiquement un peu longuet, qui se perd en nombrilisme mélancolique. Mais réjouissant tout de même, principalement pour Quentin Dolmaire, et sa gouaille, et son horrible voix, incarnation surréelle d'une autre époque, d'un charisme Doinelien. Il hante le film par sa candeur, son innocence entre deux ages, et c'est même assez malheureux qu'Amalric ne retrouve rien de tout cela dans son interprétation.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 203 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de orioto Trois souvenirs de ma jeunesse