J'ai une mémoire de 94%...

Avis sur Truman Capote

Avatar Pendrago
Critique publiée par le

Truman Capote est un film de personnages.

Comprendre par là que le postulat de départ (une famille américaine assassinée), et sa résolution importe peu.
Ni totalement un biopic, ni un thriller, l'histoire va se concentrer sur la période de 4 ans pendant laquelle l'écrivain Truman Capote, à partir de ce crime va rédiger son prochain livre.
Concrètement, cela donne un rythme assez lent qui alterne les phases d'entretiens lié à l'affaire permettant de faire avancer l'intrigue, et les dîners mondains ou Capote cabotine.

Ce qui m'amène à parler de la grande force de ce film, l'interprétation absolument démente de Phillip Seymour Hoffman. On comprend immédiatement après quelques minutes que Capote est un personnage extrêmement dérangeant, à la fois charismatique et narcissique, se souciant seulement d'une chose, l'avancement de son livre. Le traitement des autres personnages ne sont également pas en reste, notamment le personnage de Perry Smith (l'un des deux suspects) très touchant, et la relation ambiguë qu'il entretient avec l'écrivain.

Faisant office de fil rouge, le développement de la relation Capote / Smith aura pour effet de renforcer ce sentiment de malaise dont on ne sait plus trop si il est lié aux circonstances du crime violent ou bien de l'écriture du roman. S'ensuit une inversion des rôles ou Smith, prisonnier sincère et humain racontera sa vie à un écrivain affamé d'histoires, incapable de penser à autre chose que son histoire et à la gloire qu'elle lui apportera.

Truman Capote nous répète qu'il possède une mémoire de 94% , malheureusement l'humain se trouvait dans les 6% restants.

Un film cruel mais réussi.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1392 fois
8 apprécient

Autres actions de Pendrago Truman Capote