Tu ne riras point

Avis sur Tu ne tueras point

Avatar Laaris
Critique publiée par le

Un vegan bigot oppressif décide d'aller faire la seconde guerre mondiale à mains nues. Au début il passe pour un con, se fait bolosser par Vince Vaughn, et finit en cour martiale, mais s'en sort grâce à son père qui débarque au milieu du procès, sapé comme jamais dans son uniforme de vétéran de 14-18.
Du coup Machin part envahir le Japon avec ceux qui ont passé tout le début du film à l'embêter, genre t'es pas un vrai bonhomme. Et donc lui il tue personne mais ça le gène pas de lancer son casque et faire des roulades pour que ses potes puissent repérer et tuer ceux qui lui tirent dessus... Après une bataille, alors que tout le monde s'est barré depuis deux jours, il balance 75 blessés du haut d'une falaise grâce à des noeuds de chaise faits à mains nues, un peu pour pas que les affreux japonais les finissent à la baïonnette, mais surtout parce que Dieu lui a dit. J'ai pas de problème avec la foi comme source de motivation positive ou de courage (comme c'est montré après dans le film) mais à ce moment là, le mec, si Dieu lui avait pas dit de rester il les laissait agoniser ses collègues.

Du coup il devient un héros, mais le lendemain il faut déjà retourner faire une autre bataille sur la même falaise. Mais le gars c'est devenu le VIP du régiment et comme on est samedi on le laisse faire sa prière avant de lancer l'attaque. Et le général qui gueule dans la radio on lui dit d'aller se faire foutre, on n'attaquera pas avant que Machin ait terminé de prier, parce que c'est grâce à ça qu'on va gagner !

Et alors dans la bataille, pendant qu'un gradé japonais se fait seppuku dans un bunker, d'autres japonais bien fourbes font semblant de se rendre mais en fait ils ont des grenades ! Alors Ducon il reprend de volée deux grenades, une à main nue, et l'autre du pied, et ça re-sauve plein de potes à lui mais lui il s'est fait mal. Il est évacué sur un brancard et fait chier tout le monde pour qu'on retrouve sa Bible qu'il a perdu en faisant sa retournée acrobatique. Et du coup c'est enfin son tour de descendre de la falaise mais lui on lui a installé une putain de tyrolienne à brancards et il passe allongé au ralenti dans les nuages en rigolant comme Sami Naceri dans Nid de Guêpes !

Et pendant le générique je découvre que c'est une histoire vraie.
Bordel vous pouviez pas plutôt nous faire le biopic de l'écossais qui a fait le débarquement avec un arc, des flèches et une épée ?!!!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3156 fois
86 apprécient · 55 n'apprécient pas

Laaris a ajouté ce film à 2 listes Tu ne tueras point

Autres actions de Laaris Tu ne tueras point