Affiche Tu seras mon fils

Critiques de Tu seras mon fils

Film de (2011)

On ne choisit ni ses parents, ni ses enfants !

Tout commence par une crémation. Martin observe, seul, le cercueil entrer dans le crématorium pour y être incinérer. Cette solitude surprend, interroge en plus des préoccupations olfactives de Martin. Martin ressort avec une urne entre les bras, toujours seul. Fin de la scène d'introduction => générique. Nous voilà dans le Bordelais, dans la cave de Paul, père de Martin. Le domaine... Lire la critique de Tu seras mon fils

23 17
Avatar Rawi
8
Rawi ·

Critique de Tu seras mon fils par K1000

Si le film de Gilles Legrand rend d'abord hommage au vin et à son univers, il explore également, grâce à une analyse fine, jamais vulgaire, la complexité des rapports entre père et fils dont la mise en scène se révèle proche du thriller. Le scénario est habilement mené, la tension va crescendo à mesure que Nils Arestrup, le père, humilie son fils. Les dialogues sont d'ailleurs savoureux de... Lire l'avis à propos de Tu seras mon fils

16
Avatar K1000
8
K1000 ·

Tu es le père

Niels Arestrup excelle dans les rôles de chef de tribu écrasant et étouffant. Comment ne pas évoquer De battre mon coeur s'est arrêté et sa prestation de haut vol en père irresponsable et dangereux ? Comment passer sous silence son personnage incroyable dans Lire la critique de Tu seras mon fils

7 3
Avatar EvyNadler
8
EvyNadler ·

Critique de Tu seras mon fils par archibal

La référence à Coppola n'est pas une coïncidence, il y a quelque chose du parrain dans cette figure paternelle et dans la succession problématique de l'affaire familiale. Le charisme qui se dégage d'Arestrup vampirise tout le film et éclipse les autres rôles, d'autant plus qu'il est servi par des répliques calibrées qu'il récite avec une justesse insolente. L'intrigue n'est pas nouvelle mais... Lire l'avis à propos de Tu seras mon fils

6 1
Avatar archibal
7
archibal ·

Tu récoltes ce que tu sèmes

Je m'en fous je n'ai rien à perdre ! Tu connais le proverbe qui dit "il ne faut jamais cracher en l'air ça te retombe toujours sur la tête" ? Et bah tu vois là je crois que tu le comprends super bien. Non mais tu te prends pour qui, tu crois que tu peux tout acheter, tu crois que tu peux traiter les tiens comme de la merde impunément ? Comment peux t-on traiter ainsi son propre fils, sa chair... Lire la critique de Tu seras mon fils

7 3
Avatar amarie
8
amarie ·

Marseul et son orchestre

Sans casser trois pattes à un canard oenologue, voilà un petit film français sympathique, je pense que c'est le mot. Sous ses airs bourrus, Niels Arestrup écrase un peu de sa prestance Lorant Deutsch (un acteur que j'apprécie mais qui ne fait définitivement pas le poids en l'occurence) tout comme Paul étouffe Martin, leurs personnages respectifs. Père excessivement nuisible, personnage... Lire l'avis à propos de Tu seras mon fils

5 2
Avatar SeigneurAo
7
SeigneurAo ·

En vin

Au sortir du film, on se dit qu'au final ce n'est pas mal du tout. Relation père/fils houleuse, une toile de fond plus que sympathique entre vinifications et dégustations de grands crus, un casting qui aurait pu tomber bien plus mal (Arestrup et Chesnais en tête). Etc, etc... Au sortir du film, j'aurais pu aisément mettre 7/10. Cependant, avec un moment de réflexion, je révise un peu ma copie.... Lire l'avis à propos de Tu seras mon fils

7
Avatar Before-Sunrise
6
Before-Sunrise ·

All you can do is whine, boy

Comme le bon vin, Tu seras mon fils est mûr. Niels Arestrup et Patrick Chesnais, les deux "vieux", forts de leur grande expérience, sont sûrs, confiants, forts. Il y a aussi de l'expérience derrière la caméra, comme en atteste la mise en scène appliquée, la photo soignée et la musique aussi classique qu'efficace. Comme dans le bon vin, il y a aussi de la fougue dans Tu seras mon fils. Les... Lire l'avis à propos de Tu seras mon fils

6
Avatar Pierre-Léo
8
Pierre-Léo ·

Critique de Tu seras mon fils par Soprano

En s'immisçant dans un prestigieux vignoble girondin, Gille Legrand nous livre là un film très manichéen, peut être trop d'ailleurs, mais ce n'est qu'un détail qui fort heureusement n'est pas préjudiciable au film. En effet, nous assistons à un duel entre un père représentant de manière assez sommaire le mal : impitoyable viticulteur, imposant et orgueilleux à souhait consacrant sa vie à bâtir... Lire l'avis à propos de Tu seras mon fils

3
Avatar Soprano
7
Soprano ·

Cépage juste !

Un film à contrastes, porté par la prestation exceptionnelle de Niels Arestrup qui éclipse le jeu de tous les autres acteurs. Lorant Deutsch n'est pas trop mauvais en fils délaissé et semble le seul à sauver un peu la mise avec un personnage un peu plus creusé que les autres, mais c'est réellement le père qui se taille la part du lion. Imposant, désagréable, Arestrup est parfait en père indigne... Lire l'avis à propos de Tu seras mon fils

3
Avatar Filmosaure
6
Filmosaure ·