👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Un film centré sur le rapport père-fils dans une grande vigne bordelaise. Un film qui s'impose par un casting remarquable :
Niels Arestrup, en premier lieu, tient le film sur ses épaules. Écrasant le reste du casting, parfois, tout comme son personnage écrase les autres dans l'histoire. Grand seigneur viticole paternaliste qui règne sur son domaine comme au XVIIIème siècle (ou peu s'en faut). Père qui méprise son fils, & dont on comprend tout au long du film à quel point il le hait. Homme de luxe & de pouvoir qui ne prend soin de personne à part lui-même & son domaine.
Lorant Deutsch, ensuite, qui endosse ce difficile rôle de fils perpétuellement dans l'ombre, qui cherche avant tout à être vu & reconnu par son père. Parfois effacé, voire écrasé, mais le rôle le veut, il offre ici une performance tout en finesse qui forme un contrepoids parfait à l'abattage de Niels Arestrup. Seule sa femme (Anne Marivin) le tient réellement à flot d'un bout à l'autre de l'histoire.
Patrick Chesnais, extraordinaire d'un bout à rôle. Tout en retenue face à son ami & patron, puis face à son fils. Son personnage & son interprétation créent un équilibre remarquable dans le film, dont il est probablement la clef de voûte.
Nicolas Bridet campe lui l'enfant prodige. Fils du régisseur (Patrick Chesnais, donc), mais héritier voulu par le grand seigneur (Niels Arestrup) au détriment de son propre fils (Lorant Deutsch). Aussi cool & arrogant que l'autre est pataud & timide. Aussi brillant & doué que l'autre est effacé & travailleur.

L'ensemble est servi par une réalisation classique mais maîtrisée jusqu'au bout des ongles, une photo remarquable & par la vigne. Car le vin est l'autre grand personnage du film tant on sent ici un amour permanent du pinard & de la vigne, tant chez le réalisateur que chez les acteurs.

Bref, une grande réussite, à voir absolument. :)

SuperTAZE
8
Écrit par

il y a 10 ans

1 j'aime

Tu seras mon fils
K1000
8

Critique de Tu seras mon fils par K1000

Si le film de Gilles Legrand rend d'abord hommage au vin et à son univers, il explore également, grâce à une analyse fine, jamais vulgaire, la complexité des rapports entre père et fils dont la mise...

Lire la critique

il y a 10 ans

17 j'aime

Tu seras mon fils
amarie
8

Tu récoltes ce que tu sèmes

Je m'en fous je n'ai rien à perdre ! Tu connais le proverbe qui dit "il ne faut jamais cracher en l'air ça te retombe toujours sur la tête" ? Et bah tu vois là je crois que tu le comprends super...

Lire la critique

il y a 8 ans

8 j'aime

3

Tu seras mon fils
EvyNadler
8

Tu es le père

Niels Arestrup excelle dans les rôles de chef de tribu écrasant et étouffant. Comment ne pas évoquer De battre mon coeur s'est arrêté et sa prestation de haut vol en père irresponsable et dangereux ...

Lire la critique

il y a 6 ans

8 j'aime

3

Mammuth
SuperTAZE
3
Mammuth

Critique de Mammuth par SuperTAZE

Les mecs de Groland qui font un film, c'est toujours à voir. En plus le casting en impose : Depardieu, Adjani, plus tout un tas d'historiques de l'esprit Canal (Poolvoerde, Yolande Moreau...). bref,...

Lire la critique

il y a 11 ans

5 j'aime

Logan
SuperTAZE
8
Logan

Old man Logan <3 <3 <3

Commençons, une fois n’est pas coutume, par le meilleur dans ce film : MONSIEUR Hugh Jackman. Enfin, 17 ans plus tard, il finit par concrétiser tout le potentiel qu’on lui décelait pour interpréter à...

Lire la critique

il y a 5 ans

4 j'aime

Fame
SuperTAZE
5
Fame

Critique de Fame par SuperTAZE

Ouais, une comédie musicale ! ^^ Comme vous ne le savez pas forcément, j'adore les films de danse. Le dernier était plutôt une mauvaise surprise, vu qu'au final Fish Tank n'est pas un film de danse...

Lire la critique

il y a 11 ans

3 j'aime