Affiche Tuer n'est pas jouer

Critiques de Tuer n'est pas jouer

Film de (1987)

Smiert Spionam

Quinzième opus célébrant le 25e anniversaire de la saga James Bond d'EON Productions produit par Albert R. Broccoli & Michael G. Wilson. The Living Daylights/Bons baisers de Berlin est d'abord une nouvelle issue du deuxième recueil de nouvelles d'espionnage, un quatorzième et dernier roman de l'écrivain britannique Ian Fleming, Meilleurs vœux de la Jamaïque publié en 1966. Première... Lire la critique de Tuer n'est pas jouer

9 12
Avatar HITMAN
6
HITMAN ·

Siffler n'est pas jouer...

Même s'il n'a fait que deux Bonds (en avant...) Timothy Dalton a tout d'un agent secret crédible, le flegme britannique de Sean Connery, un peu d'humour, mais pas trop, en tout cas beaucoup plus nuancé que celui de Roger Moore. Sans avoir la poigne, ni le look de déménageur d'un Daniel Craig, il respire la force tranquille, avec ce coté efficace sans fioriture d'un double zéro, prêt à... Lire l'avis à propos de Tuer n'est pas jouer

8 21
Avatar RedDragon
7
RedDragon ·

Why didn't you learn the violin?

Un agent 00 est tué à Gibraltar pendant un exercice, sous les yeux de James Bond, qui se lance à la poursuite de l'assassin. Celui-ci trouve la mort dans l'explosion de son véhicule. Bond est ensuite chargé de superviser la fuite à l'Ouest de Georgi Koskov, un général russe, à Bratislava. Mais Koskov est mystérieusement kidnappé après des révélations sur une opération d'élimination des... Lire l'avis à propos de Tuer n'est pas jouer

27 1
Avatar Jackal
8
Jackal ·

Critique The Living Daylights par Bondmax

A mon grand regret, Timothy Dalton reste certainement l’interprète de Bond le plus sous estimé par le grand public, alors que si on y regarde de près, Dalton campe le Bond le plus proche de l'oeuvre de Fleming et est juste après Connery mon incarnation de Bond préféré. Que dire donc de son premier film, The Living Daylights. Quatrième film de la saga réalisé par John Glen ( qui a à son actif du... Lire l'avis à propos de Tuer n'est pas jouer

20 4
Avatar Bondmax
9
Bondmax ·

Tagada, tagada, voila le Dalton !

Après Dangereusement vôtre filmé au rythme d'un fauteuil roulant, ce 15ème James Bond se devait de faire peau neuve, Roger Moore devenant vraiment incrédible dans le rôle de 007. Sur le papier, ça le faisait, Tim Dalton étant sans aucun doute l'acteur le plus expérimenté de la franchise, habitué du répertoire shakespearien, bref ça devait obligatoirement coller, et pourtant... Lire la critique de Tuer n'est pas jouer

13 28
Avatar Ugly
6
Ugly ·

TUER N'EST PAS JOUER de John Glen

La bonne nouvelle c'est la mise à la retraite de Roger Moore. La triste nouvelle c'est Maryam d'Abo en James Bond girl. Elle est mauvaise comme la galle. Et comme les scénaristes ont décidé que 007 serait amoureux et attaché. Le spectateur se voit donc contraint de supporter la blonde d'Abo deux heures durant. Quant à Timothy Dalton, il a d'excellents moments. Lors des scènes d'action. Il a la... Lire la critique de Tuer n'est pas jouer

10 1
Avatar littlebigxav
5
littlebigxav ·

The Living Daylights

Quinzième mission pour l'agent Bond, "The Living Daylights" est le premier mettant en scène Timothy Dalton dans le rôle de l'espion britannique et le quatrième réalisé par John Glen. Ancré en pleine guerre froide, 007 doit ici faire passer un général russe de l'autre côté du rideau de fer... ce qui va l’entraîner dans de dangereux pièges... John Glen nous fait voyager à travers divers endroits... Lire l'avis à propos de Tuer n'est pas jouer

22 2
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·

Un grand Bond en avant

Un ex-général soviétique (Jeroen Krabbé) exfiltré ayant appris au MI6 que le général Pushkin (John Rhys-Davies) a lancé une opération consistant à liquider les agents 00 du MI6, James Bond (Timothy Dalton) part sur sa piste afin d’entraver le plan. Mais la réalité est toujours plus complexe qu’il n’y paraît… Nouveau changement de visage pour James Bond : même quand on aime... Lire l'avis à propos de Tuer n'est pas jouer

8 5
Avatar Tonto
8
Tonto ·

A new Bond.

Pour cette quinzième aventure, James Bond fait enfin peau neuve. Suite au départ de Roger Moore (il était temps !), le célèbre agent secret est cette fois incarné par Timothy Dalton (qui avait déjà refusé de succéder à Sean Connery, se trouvant trop jeune), coiffant au poteau Sam Neil et un Pierce... Lire l'avis à propos de Tuer n'est pas jouer

13 1
Avatar Gand-Alf
6
Gand-Alf ·

"Qui que ce soit cette fille, il y a tout de même des cas dans la vie où tuer n'est pas jouer "

Cette quinzième mission toujours réalisée par Glen (la 4e consécutive) marque l'apparition du quatrième interprète de l'agent 007. Un Bond malheureusement sous-estimé qui pourtant est certainement le plus proche du personnage inventé par Fleming et en l’occurrence, le plus crédible. Sous fond de guerre froide, cette mission met en place un récit... Lire l'avis à propos de Tuer n'est pas jouer

9
Avatar Rcan
9
Rcan ·