Affiche Tuez Charley Varrick !

Critiques de Tuez Charley Varrick !

Film de (1973)

Pour qui sonne le gras

Deux ans après l’inspecteur Harry, Don Siegel retrouve son tueur dégénéré, son maire préféré et une allusion à Clint Eastwood dans un petit bijou de polar 70’s taillé sur mesure pour l’immense Walter Matthau. Ca commence comme toujours par un braquage de banque qui tourne mal, il y a forcément, un complice boulet et quelques flics tués et en plus, cette fois, c’est ballot, ils ont braqué sans... Lire l'avis à propos de Tuez Charley Varrick !

30 5
Avatar Torpenn
8
Torpenn ·

Le dernier des indépendants 

 "The last of the independents". Exhibée malicieusement durant le récit, l'ultime fierté du personnage éponyme est également celle d'un cinéaste, humble artisan dans un monde vérolé par l'argent, qui évite comme la peste (ou la mafia) toute forme de compromission. Tourné deux ans après le fameux Dirty Harry, Charley Varrick (ridiculement traduit en... Lire la critique de Tuez Charley Varrick !

21 7
Avatar Kalopani
7
Kalopani ·

Clean Charley !!!

Charley Varrick est l'exact opposé de l'Inspecteur Harry. Harry est sanguin, Varrick garde son calme en toutes circonstances. Harry est violent, Varrick n'a recours à la violence que quand il ne peut pas faire autrement. Harry est une tête brulée, Varrick est très prudent. Harry se laisse souvent dépasser par les événements, Varrick a souvent un coup d'avance. Bref, Don... Lire l'avis à propos de Tuez Charley Varrick !

19 2
Avatar Plume231
7
Plume231 ·

Tuez Charley Varrick : un polar efficace et un film d’auteur

Sorti plutôt discrètement en 1973, Tuez Charley Varrick, de Don Siegel, est devenu – quelques décennies plus tard – un polar culte des années 70. Un statut largement mérité. Au Nouveau Mexique, Charley Varrick, sa femme et deux complices braquent une petite banque locale. La police arrive. Le hold-up tourne mal. Des coups de feu sont échangés. Un des braqueurs et deux policiers sont tués.... Lire la critique de Tuez Charley Varrick !

14 6
Avatar p3i
10
p3i ·

Charley Varrick doit disparaître

Un homme seul est poursuivi par la police et la mafia. Ca vous dit quelque chose? C'est un thème battu et rebattu. Don Siegel lui-même l'a déjà traité dans "Un sheriff à New-York". Ici, c'est un "gangster artisanal" qui se qualifie lui-même de "dernier des indépendants", un honnête voyou en quelque sorte qui rejette la société trop déshumanisée et hypocrite. On reconnait l'alter ego de Don... Lire la critique de Tuez Charley Varrick !

8
Avatar -Marc-
7
-Marc- ·

La Mort aux trousses

Deux années après Dirty Harry et Les Proies, Don Siegel délaisse Clint Eastwood et met en scène Tuez Charley Varrick, où il va s'intéresser à un cambriolage accidentel de l'argent d'une mafia. Siegel propose une... Lire l'avis à propos de Tuez Charley Varrick !

16
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·

Charley Varrick, last of the independents

Sans aimer passionnément ce genre de cinéma, il y a de quoi rester dubitatif lorsqu'on essaie de comprendre pourquoi un film comme "Charley Varrick" ne bénéficie pas d'une réputation plus large. Une ambiance travaillée avec soin, un ton globalement original, légèrement décalé et renforcé par un casting assez peu connu, un côté jubilatoire, et surtout une approche sans concession (forcément,... Lire la critique de Tuez Charley Varrick !

10 10
Avatar Morrinson
7
Morrinson ·

Critique de Tuez Charley Varrick ! par Biniou

Qu’est-ce que c’est bon d’aller au cinoche en se disant qu’on va sans doute tomber sur un bon film assez méconnu qui plus est, et de ressortir avec un grand sourire aux lèvres parce qu’on a vu un film absolument magnifique. C’est ce genre de surprise qui rend si excitante une carrière cinéphilique et comme vous l’aurez devinez Tuez Charley Varrick en est un parfait exemple. Vu de loin on dirait... Lire l'avis à propos de Tuez Charley Varrick !

8 2
Avatar Biniou
9
Biniou ·

Blood Velvet

Un braquage de banque, une mallette d'argent sale, une Amérique profonde, des personnages pourris et véreux, des femmes faciles, une course poursuite avec la mafia, des flingues rouillés, du whisky, un deuil, une virée en avion tout droit sorti de la Mort aux Trousses et vous avez la recette du savoureux polar nerveux old-school. Il ne faut pas non plus oublier une gueule de gros dur à... Lire la critique de Tuez Charley Varrick !

8
Avatar MrOrange
8
MrOrange ·

Mal de l'air monnayable

D'un pitch ultra classique et sans fioriture, Don Siegel parvient à nourrir un polar nerveux , poussiéreux et passionnant. Sa recette miracle ? Elle est simple, des acteurs talentueux aux tronches burinées et un sens de la mise en scène à toute épreuve. Deux ingrédients dont le cinéaste use et abuse pendant moins de 2H pour livrer une chasse à l'homme teintée de rire, de violence et d'émotion... Lire la critique de Tuez Charley Varrick !

6
Avatar oso
8
oso ·