Affiche Ultra Vixens

Ultra Vixens

(1979)

Beneath the valley of the ultravixens

12345678910
Quand ?
6.0
  1. 6
  2. 7
  3. 13
  4. 16
  5. 51
  6. 67
  7. 70
  8. 23
  9. 6
  10. 5
  • 264
  • 16
  • 143

Lavonia, bombe sexuelle, n'est pas satisfaite par Lamar, son mari. Elle se console alors auprès du musculeux éboueur, Mr Peterbuilt tandis que Junkyard Sal, une jeune femme noire phénomènale, oblige Lamar à lui faire l'amour . Soeur Eufaula Roop y mettra bon ordre en administrant à Lamar le...

Casting : acteurs principauxUltra Vixens
Casting complet du film Ultra Vixens
Critiques : avis d'internautes (5)
Ultra Vixens
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Ultra Vixens par Garcia

Ultra Vixens va-t-il plus loin que Mega Vixens ? (question existentielle s'il en est) La réponse est OUI. Pour ceux qui ne connaissent pas ces films on peut résumer ça par de la comédie salace et cartoonesque avec uniquement des filles aux seins énormes. La sexploitation dans sa plus pure expression en gros. On pourra se dire que c'est un produit réservé aux pervers et que le cinéphile...

12 7
Avatar Garcia
5
·
Critique de Ultra Vixens par DanielOceanAndCo

Jamais deux sans trois!! Grâce au cycle Russ Meyer sur Arte qui diffusait "Vixen", "Megavixens" et enfin cet "Ultravixens", j'ai pu me faire un avis plus ou moins définitif sur le cinéma de Russ Meyer. Dans "Ultravixens", Meyer reprend la formule de son cinéma, à savoir humour trash et séquences de sexe mettant en scène des femmes ô combien voluptueuses pour un résultat politiquement... Lire la critique de Ultra Vixens

1
Avatar DanielOceanAndCo
2
DanielOceanAndCo ·
Découverte
Relative déception, film moyen malgré Kitten Natividad

Russ Meyer était fasciné par l'actrice Kitten Natividad (il y a de quoi !) et ce film peut être considéré comme une ode à son physique ; c'est aussi son film le plus "cochon". Malheureusement le scénario est maigrichon et ne retient pas l'attention, les scènes sont répétitives et s'étirent en longueur et puis : qu'est ce que ça braille ! Quelques bons moments cependant, outre les exhibitions... Lire la critique de Ultra Vixens

3
Avatar estonius
5
estonius ·
On peut être critique de cinéma respecté et écrire des films érotiques loufoques

Russ Meyer, c'est un peu toujours la même sauce (si vous me permettez l'expression) qui vous est servie ; néanmoins, je ne me lasse pas de (re)découvrir ses films. Dans ce "Beneath the valley of the UltraVixens", Meyer et son acolyte critique Ebert se montrent encore plus radicaux avec un scénario épuré comme jamais, juste prétexte à une succession de gags loufoques et de jeux érotiques. On se... Lire la critique de Ultra Vixens

3
Avatar Fatpooper
7
Fatpooper ·
Toutes les critiques du film Ultra Vixens (5)
Vous pourriez également aimer...