Un homme abusé, une femme qui aurait voulu être une autre

Avis sur Un balcon sur la mer

Avatar Locke_2
Critique publiée par le

Ce n'est pas un scénario si original qui rend un balcon sur la mer bon mais bel et bien la réalisation habitée de Nicole Garcia. Elle donne à Jean Dujardin un autre rôle dramatique après Contre-enquête qui nous permet de voir l'acteur paumé,abasourdi et abusé. Une belle performance tout comme celle de Marie-Josée Croze. Elle est Marie-Jeanne qui aurait voulu être Cathy. Camarade de jeu de cette petite fille et de Marc dans leur enfance à Oran, cette dernière a souffert d'être dans l'ombre et celle qu'on ne voit pas. Des années plus tard, Marie Jeanne aura aussi l'opportunité de réparer le passé et de comprendre son mal être, son malaise.
Une fois de plus, Nicole Garcia prouve qu'il ne faut pas faire nécessairement un film bavard pour faire jaillir l'émotion. Trés inspirée, elle distille le trouble, le doute ,l'attirance entre les deux enfants devenus adultes quadras. La réalisatrice nous rappelle aussi que nos regards posés et nos choix nous ont fait voir certaines personnes pour ne pas garder le souvenir d'autres. La blessure est tenace car ces délaissés de circonstances auraient voulu nous toucher. Au coeur de la relation contrariée de Marie-Jeanne et Marc, des silences et des non-dits forcément logiques puisque leurs souvenirs diffèrent et qu'ils ne sont donc pas construits dans le même ressenti.
Michel Aumont et Sandrine Kiberlain constituent également deux seconds rôles importants dans l'histoire car leurs personnages saisissent Marc dans ce manque de repères,loin d'être ponctuel. Ils devinent un changement chez lui sans pouvoir agir directement sur lui. L'un comme l'autre, ainsi que la mère de Marc qui avoue malgré elle une méprise atroce, révèlent une famille présente mais pas complètement armée pour vraiment soutenir dans les épreuves. Un constat que fait souvent Nicole Garcia dans ses films plus ou moins autobiographiques. Un sujet qu'elle connaît bien pour pouvoir le rendre idéalement à l'écran.
En définitive, un film habité à voir qui brille plus par les questions qu'il soulève sur les identités que par son scénario. Si la psychologie humaine ne vous intéresse pas un minimum, il vaudra mieux ne pas regarder un balcon sur la mer. Si vous acceptez d'être bouleversé, secoué et troublé, c'est un visionnage à ne pas rater.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 635 fois
Aucun vote pour le moment

Locke_2 a ajouté ce film à 1 liste Un balcon sur la mer

  • Films
    Affiche Garfield, le film

    Pellicules 2015

    Avec : Garfield, le film, Hatchi, Lone Ranger : Naissance d'un héros, Nous York,

Autres actions de Locke_2 Un balcon sur la mer