Affiche Un cœur en hiver

Critiques de Un cœur en hiver

Film de (1992)

Critique de Un cœur en hiver par Armelle_Barguillet_H

Amis de longue date, Maxime et Stéphane sont devenus luthiers et se sont associés. Le premier, souriant et volubile, s'occupe des clients, tandis que le second, introverti et taciturne, semble ne vivre que pour la sonorité de ses violons. Un jour, Maxime présente à Stéphane l'une de leurs clientes, Camille, une virtuose de l'archet. Le temps passant, Camille découvre que l'attitude... Lire la critique de Un cœur en hiver

Avatar Armelle_Barguillet_H
8
Armelle_Barguillet_H ·

tres bon film.

J'ai assez aimé ce film, lui aussi s'apparentant à une comédie humaine. J'apparenterai le personne de Daniel Auteuil avec celui de Meursault, de l'étranger de Camus. Comme lui, il semble être étranger à sa vie, à ses émotions. Il dit ne pas avoir d'ami, ou presque. Reste insensible lorsqu'il faut prendre de graves décisions. Même si on peut voir en lui une petite lumière naissante, vers la fin.... Lire l'avis à propos de Un cœur en hiver

Avatar wabisuki
6
wabisuki ·

Incommunicabilité et tension psychologique

Deux luthiers réputés profitent de leur longue amitié en collaborant ensemble. Si Maxime se montre en commercial volubile à l’écoute de ses clients (M. André Dussollier), Stéphane paraît plus introverti et reste plus concentré sur les violons qu’il fabrique (M. Daniel Auteuil). Cette passion est percée à jour par Camille, une jeune virtuose (Mme Emmanuelle Béart), qui souhaite manifestement... Lire l'avis à propos de Un cœur en hiver

Avatar Alexandre Katenidis
9
Alexandre Katenidis ·

Romantisme vs Décadentisme

Dimanche dernier, au hasard de mes pérégrinations télévisuelles, je suis tombé sur l'annonce de la diffusion de ce film sur Arte. Plutôt intéressé par le sujet et convaincu par l'argumentaire de la chaîne, je me suis décidé à enregistrer l'œuvre de Claude Sautet (réalisateur dont je ne connaissais pas le nom alors que je venais de voir l'un de ses films quelques jours plus tôt ; il faut dire que... Lire l'avis à propos de Un cœur en hiver

Avatar Foulcher
8
Foulcher ·

Critique de Un cœur en hiver par ChaK_

Comme d'hab avec Sautet une histoire qui s'efface au profit des personnages, ici deux et une femme qui forment un triangle amoureux assez intéressant. Intéressant de par ce personnage énigmatique interprété par Auteuil, renfermé, se refusant tout sentiment, refusant d'exprimer une opinion et ne lâchant que des bribes de mots pour ne rien dévoiler de lui même. Enfermé dans un mur surement érigé... Lire l'avis à propos de Un cœur en hiver

Avatar ChaK_
7
ChaK_ ·

Critique de Un cœur en hiver par Ygor Parizel

C. Sautet avec ce film réalise un film qui ressemble a tant d'autres (notamment les siens). Une histoire sentimentale avec des personnages à caractère, c'est ce qui est plaisant. Mais, je suis pas un dingue de ce type d'oeuvre. Lire l'avis à propos de Un cœur en hiver

Avatar Ygor Parizel
7
Ygor Parizel ·

Joli exercice de style

Ce film fait l'effet d'un exercice de style sur un thème imposé (Ravel? , non je déconne). Aucun caractère n'a d'épaisseur, bien au contraire, chacun est caricatural à l'extrême. Donc on a Daniel Auteuil en taiseux, tout en souffrance intérieure (va t en savoir pourquoi), Béart en star surdouée (et capricieuse) à qui rien ne résiste, et Dussolier en parfait gentleman pour le coup très équilibré... Lire la critique de Un cœur en hiver

2
Avatar doumefer
5
doumefer ·

Critique de Un cœur en hiver par Le Blog Du Cinéma

(...) Tout comme le trio de Maurice Ravel qui ponctue tout le film, UN COEUR EN HIVER est une œuvre moderne, oscillant entre harmonie et dissonance. Comme deux accords discordants, les rôles masculins sont aux antipodes l’un de l’autre : l’un est brun l’autre blond, l’un mutique l’autre terriblement expressif. Ces deux hommes se complètent et emportent tour à tour les faveurs du spectateur... Lire l'avis à propos de Un cœur en hiver

1
Avatar Le Blog Du Cinéma
9
Le Blog Du Cinéma ·

Critique de Un cœur en hiver par sharghan

Claude Sautet signa là un de ses meilleurs films et remporta du même coup le César du meilleur réalisateur - amplement mérité - pour ce film dramatique, bercé de sentiments forts et de violons, où les acteurs brillent par leur talent. Lire la critique de Un cœur en hiver

1
Avatar sharghan
8
sharghan ·

Gné

Un film avec du Ravel à gogo (un de mes compositeurs préférés) ça a largement suffit à me jeter sur ce film. Un joli piège tendu. Le film est long, chiant, sonne mal, mais très mal, mais très très mal comme un mauvais film français, les dialogues sont totalement artificiels. A titre d'exemple lorsque Camille dit "Oui on commence par le Japon... euh l'Allemagne, bref, c'est elle qui a les... Lire la critique de Un cœur en hiver

Avatar Dieu_Incroyable
3
Dieu_Incroyable ·