Sens unique...

Avis sur Un cœur en hiver

Avatar Jambalaya
Critique publiée par le

On peut se demander ce qui fait que ce film est une telle réussite, l'histoire paraît simple, une histoire d'amour (encore !!) à sens unique (ou pas ?) entre un luthier (Auteuil) et une violoniste (Béart), avec au milieu un associé (Dussolier) qui tient la chandelle. La réussite de ce film vient bien sûr des acteurs et du réalisateur, elle tient également beaucoup dans la grande complexité du personnage joué par Daniel Auteuil dont on se demande tour à tour si c'est un pur salaud qui s'amuse avec le coeur d'Emmanuelle Béart, s'il est amoureux d'elle mais refuse ces sentiments, ou s'il est simplement un ersatz de L'Etranger de Camus, un homme indifférent que rien ne touche. Sans parler de son rapport avec André Dussolier qui joue son associé, confident et ami, même si dans le film Auteuil a une définition très particulière et violente de l'amitié. La force des sentiments violents et contradictoires est intensifiée par un jeu d'acteur tout en retenue, une importance toute particulière étant donné aux échanges de regards, là où se trouve peut-être bien finalement le "miroir de l'âme". Un film où finalement peu de choses se passent à l'écran, mais beaucoup dans les esprits, un film remplis de non-dits et où beaucoup de choses sont suggérées. Sautet sait que les spectateurs ont un cerveau et qu'ils sont capables de s'en servir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1545 fois
39 apprécient · 2 n'apprécient pas

Jambalaya a ajouté ce film à 8 listes Un cœur en hiver

Autres actions de Jambalaya Un cœur en hiver