Affiche Un colt pour trois salopards

Critiques de Un colt pour trois salopards

Film de (1971)

  • 1
  • 2

La muse de Kill Bill et de Django Unchained.

Dans la vengeance et en amour, la femme est plus barbare que l'homme. Friedrich Nietzshe VENGEANCE nom féminin Action de se venger ; dédommagement moral de l'offensé par punition de l'offenseur. Tirer vengeance d'un affront. synonymes: châtiment Un colt pour... Lire l'avis à propos de Un colt pour trois salopards

15 9
Avatar JéJé fait son Bagou
9
JéJé fait son Bagou ·

Critique de Un colt pour trois salopards par AMCHI

Avec Burt Kennedy à la caméra on est pas toujours sur du résultat mais avec Un Colt pour trois salopards il réalise un de ses meilleurs films ; j'ai été agréablement surpris pas cette histoire de vengeance qui mise à part quelques instant d'humour (du aux 3 frères Clemens) nous surprend par son ton plutôt sombre voire dramatique et mélancolique par moment.... Lire la critique de Un colt pour trois salopards

8 1
Avatar AMCHI
7
AMCHI ·

Ange exterminatrice

Réalisé par Burt Kennedy, vétéran du genre et ancien scénariste des westerns de Budd Boetticher, ce western tourné en Espagne sous la bannière britannique, vaut beaucoup mieux que ne peut le faire croire son titre français racoleur, qui rappelle certains titres de westerns italiens dont le film adopte certains éléments et s'inspire dans certains codes, ce style étant encore à la mode en 1971.... Lire la critique de Un colt pour trois salopards

10 25
Avatar Ugly
7
Ugly ·

Critique de Un colt pour trois salopards par Kevin Gosse

Les frères Clemens, aussi crasseux que bas du front forment de piètres hors-la-loi, mais n'en restent pas moins de dangereux bandits malgré leurs maigres butins récoltés au gré de leurs attaques toutes plus claudicantes les unes que les autres. Ce trio, qui a la caractéristique de partager un cerveau pour les deux ainés, Emmett et Frank (Ernest Borgnine et Jack Elam), les quelques synapses... Lire la critique de Un colt pour trois salopards

4
Avatar Kevin Gosse
7
Kevin Gosse ·

Critique de Un colt pour trois salopards par pierrick_D_

Les frères Clemens,trio de pilleurs de banques en cavale,arrivent dans un ranch isolé pour y voler des chevaux.Après avoir dessoudé le maître des lieux,ils violent sauvagement son épouse,la belle Hannie,avant de repartir, le coeur et les testicules plus légers,pour d'autres aventures.Mais la dame,et on la comprend,n'est pas très contente et entreprend de poursuivre,à fin d'extermination,les... Lire la critique de Un colt pour trois salopards

1
Avatar pierrick_D_
5
pierrick_D_ ·

La Belle et Les Bêtes

Un colt pour trois Salopards est un western qui lorgne autant du côté du western spaghetti que du rape and revenge. Le film de Burt Kennedy raconte la vengeance d'une jeune femme qui après la mort de son mari se fait violer par trois frangins tout aussi crasseux que stupides et dangereux, les trois bandits incendient alors sa maison laissant la jeune femme sans rien... Lire la critique de Un colt pour trois salopards

Avatar freddyK
7
freddyK ·

I used to shoot you down

Je suis presque surpris de ne découvrir que maintenant ce titre m'attirant depuis longtemps, principalement pour son casting étonnant et le fait qu'il ait inspiré Quentin Tarantino pour son mythique « Kill Bill ». Et finalement, c'était plutôt mieux que je ne pensais. Cela aurait pu être plus fort aussi, clairement. Si Burt Kennedy est un excellent scénariste, ses talents de... Lire l'avis à propos de Un colt pour trois salopards

Avatar Caine78
6
Caine78 ·

Critique de Un colt pour trois salopards par Ygor Parizel

Avec ce western, Burt Kennedy ne fait plus du sous-John Ford mais se rapproche plutôt du style de Sam Peckinpah, cruauté des personnages, fusillades et traquenards et même Ernest Borgnine. Une sorte de Rape and revenge avec cette histoire d'une jeune femme se vengeant de trois frères. Le film débute de façon violente puis s'apaise et la dernière partie n'est pas la meilleure, cela dit dans... Lire l'avis à propos de Un colt pour trois salopards

Avatar Ygor Parizel
8
Ygor Parizel ·

Critique de Un colt pour trois salopards par Mickaël Barbato

Un western américano-anglais, typé italien et rape and revenge, et avec la très rogntudju Raquel Welch... que demande le peuple ? De la violence aussi ? Ca tombe bien, le film n'en est pas avare. Un bon petit film, qui manque quand même d'un peu de peps dans la réalisation... Lire l'avis à propos de Un colt pour trois salopards

Avatar Mickaël Barbato
6
Mickaël Barbato ·

Rape and Revenge chez les Cowboys

Il s'agit d'un Western européen (production anglaise) tournée par un réalisateur américain en Espagne. Le réalisateur débute dangereusement son film en alternant des scènes très violentes de tuerie et des gags burlesques, tentant de nous rendre sympathiques ces truands sanguinaires et violeurs. Le pari est osé ou plutôt maladroit. Après 10 minutes, on comprend que ce film est à prendre au... Lire l'avis à propos de Un colt pour trois salopards

1
Avatar daniellebelge
6
daniellebelge ·
  • 1
  • 2