L'art de l'imposture

Avis sur Un coup de maître

Avatar 6nezfil
Critique publiée par le

Après la littérature, avec Citoyen d'honneur, au tour du monde de l'art, dans Un coup de maître, de subir la verve caustique de l'argentin Gaston Duprat, dont le frère a écrit le scénario. Un film réjouissant qui a le mérite de dire tout ce que les profanes tendent à penser de ce microcosme où les visées commerciales, au fil des modes qui passent, semblent plus importantes que le talent. Un coup de maître pousse le cynisme un peu moins loin que dans le film précédent de Duprat dans le sens où le ton est aussi donné par une histoire d'amitié un peu agitée, mais très burlesque, entre un galeriste et un peintre. Un attelage qui fait merveille entre un matois et un misanthrope, le second étant haut en couleurs et particulièrement vert pour son âge. Intégralement conçu comme un long flashback, le film a la ruse de nous tenir en haleine avec la voix off d'un des deux protagonistes qui confie d'emblée en voix off qu'il est un assassin. Il faut bien cela car d'un autre côté la mise en scène, bien que meilleure que dans Citoyen d'honneur, est relativement poussive, ce qui évitera toute comparaison avec le très brillant The Square. L(art de l'imposture, précisément au détriment de l'univers artistique est en tout cas illustré avec vivacité par deux formidables interprètes : Guillermo Francella et Luis Brandoni. Peut-être pas un coup de maître ni un coup de foudre mais assurément un film qui vaut le coup pour son côté satirique.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 304 fois
Aucun vote pour le moment

6nezfil a ajouté ce film à 1 liste Un coup de maître

  • Films
    Cover Au fil(m) de 2019

    Au fil(m) de 2019

    Et c'est reparti pour une nouvelle année. Figureront ici des films sortis en 2019, le plus souvent vus dans les salles et...

Autres actions de 6nezfil Un coup de maître