Affiche Un drôle de paroissien

Critiques de Un drôle de paroissien

Film de (1963)

"Une goutte de paresse dans un océan de labeur !"

Avant de devenir une caricature de lui-même, personnage fort en gueule, grand spécialiste de films fauchés plus foutraques qu'impertinents, Mocky fut un génial trublion et un ardent défenseur d'un cinéma qui n'avait pas peur d'être à la fois populaire, insolent et drôle. À une période où le cinéma français s'extasie devant Godard et ses petits copains de la Nouvelle Vague, adepte d'un cinéma dit... Lire l'avis à propos de Un drôle de paroissien

30 2
Avatar Kalopani
7
Kalopani ·

Critique de Un drôle de paroissien par Gérard Rocher

On ne vit pas si mal que cela dans la famille Lachenaye, famille très catholique et vivant de rentes dans un appartement cossu d'un chic quartier parisien. Cependant tout a une fin, l'argent s'épuise, les parents n'ont plus l'âge de travailler et leurs enfants ne se sentent pas trop attirés par une activité professionnelle. Toutefois, il semble qu'assister aux... Lire l'avis à propos de Un drôle de paroissien

31 35
Avatar Gérard Rocher
8
Gérard Rocher ·

L'art du pilleur de troncs

Une des comédies les plus enlevées de Mocky, grinçante et irrévérencieuse. Cinéaste inégal qui s'est commis souvent dans des caricatures outrancières, il a toujours pratiqué un humour très particulier en restant en marge du circuit et en étant fidèle à une bande d'acteurs qu'on retrouve souvent chez lui. La rencontre de Bourvil et Mocky pouvait surprendre, leur style étant opposé à première... Lire l'avis à propos de Un drôle de paroissien

18
Avatar Ugly
7
Ugly ·

« Une fantaisie toute personnelle »

La comédie française est riche de bien des réussites, mais peu de films du genre possèdent, comme celui de Mocky, un véritable univers et une tonalité bien à eux. Un drôle de paroissien surprend autant qu’il amuse : il raconte l’histoire mi-burlesque mi-anar d’une famille de nobles défroqués et faméliques refusant de se remettre au boulot après quatre générations de vie oisive. Le fils, Bourvil,... Lire l'avis à propos de Un drôle de paroissien

18
Avatar gallu
8
gallu ·

"Razzia sur les troncs"

Le meilleur Jean-Pierre Mocky que j'ai pu voir. Cette première collaboration avec Bourvil est très réjouissante à plus d'un titre. Très bien écrite et remarquablement mise en scène, cette comédie satirique, à l'esprit très "anar" avant l'heure, n'a rien à voir avec les films complétement bâclés que le réalisateur nous livre depuis une vingtaine d'années. Impertinence et humour noir tiennent le... Lire l'avis à propos de Un drôle de paroissien

12 2
Avatar Guillaume Rouleau
7
Guillaume Rouleau ·

UN DROLE DE PAROISSIEN de Jean-Pierre Mocky

Le premier sommet cinématographique de Jean-Pierre Mocky. Comme Georges Brassens le cinéaste nous dévoile un anarchisme mêlé d’une très grande tendresse tous ses personnages. Cibles préférées chez les deux, la bourgeoisie (catholique de préférence), le clergé et les flics pas très malins. Dialogues acérés, situations cocasses, l’adaptation du premier roman de Michel Servin à laquelle l’auteur a... Lire la critique de Un drôle de paroissien

5 1
Avatar littlebigxav
7
littlebigxav ·

Critique de Un drôle de paroissien par Alligator

Dans le petit monde fou des films de Jean-Pierre Mocky, "Un drôle de paroissien" garde une place de choix selon moi. Aux côtés de "La cité de la peur", des "Compagnons de la marguerite" et de "La grande lessive", il m'apparaît comme un des sommets de sa filmographie. Beaucoup des meilleurs films de Mocky selon moi ont été réalisés dans ces premiers temps. Mocky y apportait un soin peut-être... Lire l'avis à propos de Un drôle de paroissien

6
Avatar Alligator
8
Alligator ·

Un catholique pas catholique ◥

Mon premier long-métrage de Jean-Pierre Mocky et j'ai passé un moment divin. Le personnage de Bourvil, fils d'une famille aristocrate et catholique, vivant dans un appartement vide, sans argent, tout comme les parents. Il lui vient une idée après avoir fait une prière, un signe lui tombe du ciel et décide de chiper de l'argent dans les troncs des églises. Entre toutes les astuces qu'utilise... Lire l'avis à propos de Un drôle de paroissien

4
Avatar NєσLαιη
10
NєσLαιη ·

Critique de Un drôle de paroissien par Eric31

Un drôle de paroissien est une excellente comédie réalisé par Jean-Pierre Mocky, coécrite par Alain Moury d’après le roman Deo gratias (qui aurait dut être aussi le titre original du film) de Michel Servin qui met en scéne les Lachaunaye (joués par Jean Yonnel qui joue Matthieu (le père), Denise Péronne qui joue Claire (la mère) et Véronique Nordey qui joue Françoise (la fille)...) une... Lire l'avis à propos de Un drôle de paroissien

4
Avatar Eric31
9
Eric31 ·

Tronc raider.

Réalisé en 1963, le sujet et le réalisation du film aurait pu dater des années 30, avec cette histoire de bourgeois qui pille des troncs à l'église pour éviter la ruine. On aurait pu avoir Fernandel ou Michel Simon à la place de Bourvil, mais il faut dire que ce dernier est étonnant, car loin de ses pitreries que l'on connait, on le voit ici sobre, douloureux, mais aussi manipulateur auprès des... Lire l'avis à propos de Un drôle de paroissien

4
Avatar Boubakar
6
Boubakar ·