Affiche Un frisson dans la nuit

Critiques de Un frisson dans la nuit

Film de (1971)

Yeah, get lost, assholes

Alors oui, ce film ne mérite peut-être pas 8 et j'ai souvent une "légère" tendance à pardonner beaucoup à Clint Eastwood. Mais faut pas oublier non plus que ce film à 40 ans, qu'il a été réalisé avec peu de moyen et à domicile (Carmel et ses alentours dont Eastwood deviendra maire) et surtout que c'est la première réalisation officielle de Clint Eastwood. Nombreux sont les réalisateurs qui... Lire l'avis à propos de Un frisson dans la nuit

23 12
Avatar Kowalski
8
Kowalski ·

Kill the Radiostar.

Cowboy mutique et mythique immortalisé par Sergio Leone et en passe d'être propulsé au rang de superstar virile grâce au vénère Dirty Harry de Don Siegel, Clint Eastwood passe pour la première fois derrière la caméra pour les besoins de Play Misty for Me, tourné pour 725 000 dollars et en avance de deux jours sur le... Lire l'avis à propos de Un frisson dans la nuit

28
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·

Harcèlement préparatoire

C'est avec ce film que Clint Eastwood débutait dans la mise en scène, tout en s'octroyant le rôle principal. C'est un psychodrame à suspense assez primaire et bien émotionnel, un peu dans la tradition des thrillers hitchcockiens, déjà parfaitement maîtrisé, qui rend une sorte d'hommage au film de terreur, on y retrouve donc plusieurs éléments : un thème musical obsédant (le célèbre morceau... Lire la critique de Un frisson dans la nuit

14 2
Avatar Ugly
7
Ugly ·

THROW A PUNCH FOR ME (PLEASE...)

Bon, premier film réalisé par M. Eastwood, j'avais envie de voir ça... Résultat : petite (mais heureuse) déception même s'il m'est assez simple de relativiser en disant que c'est tout de même son premier film ! Le début semble prometteur : Clint, Dom Juan des temps modernes accoudé au comptoir d'un bar, rencontre Evelyn, une fan de son émission de radio. En bon... Lire l'avis à propos de Un frisson dans la nuit

12 5
Avatar Dépeupleur
7
Dépeupleur ·

Radio dead

Ouch le premier film de Clint à la réal. Le scénario est pas fin, c'est le moins qu'on puisse dire, tous les pseudos cliffhangers se voient à dix kilomètres à la ronde tellement ils clignotent (eh oui, c'était bien elle !). Je passe sur la tentative d'intrigue à base de poèmes et la foultitude de clins d'oeil finauds, genre la boucle est bouclée. Les acteurs sont une tannée. Le pire étant... Lire la critique de Un frisson dans la nuit

20 17
Avatar Pruneau
4
Pruneau ·

Clint fait ses classes

Première réalisation de Clint Eastwood sortie en 1971, "Un Frisson dans la Nuit" raconte l'histoire de Dave Carver un disc jockey de radio se trouvant épris par une de ses auditrices, de plus en plus encombrante il tente de s'en "débarrasser" pour renouer avec son ancienne compagne, mais il avait peut être sous-estimé la folle jalousie meurtrière de Evelyn. Eastwood introduit très bien son... Lire l'avis à propos de Un frisson dans la nuit

7 1
Avatar JimBo Lebowski
7
JimBo Lebowski ·

Un couteau file dans la nuit

Voilà un petit thriller sympathique. En plus c'est le premier film entièrement réalisé pour le cinéma par ce bon vieux Clint. Et enfin y a des jolies nanas (sacré coureur de jupons qu'a toujours été Clint)! L'histoire n'est pas mal dans les grandes lignes, mais souffre de quelques chutes de rythme. La faute à un manque d'objectif et d'enjeux pour le personnage dont nous suivons son point de vue.... Lire la critique de Un frisson dans la nuit

7 2
Avatar Fatpooper
7
Fatpooper ·

Critique de Un frisson dans la nuit par batman1985

Clint Eastwood, dans les années 70, est essentiellement connu pour ses rôles dans les western de Leone. Son visage à la fois angélique et mystérieux couplé à son talent l'ont propulsé au rang de star. Il faut dire aussi que Eastwood a surtout touché à ce genre. Au début des années 70, il se lance à la réalisation de son premier long-métrage. Petite surprise, celui-ci semble être un hommage à... Lire la critique de Un frisson dans la nuit

7 1
Avatar batman1985
7
batman1985 ·

Hystérie fatale

Héros remarquable et inoubliable de la trilogie du « dollar » de Sergio Leone, protégé et acteur favori de Don Siegel, Clint Eastwood est apparu maintes fois devant la caméra, mais n’avait encore jamais été de l’autre côté de l’objectif jusqu’à sa première expérience en tant que réalisateur, avec Un Frisson dans la Nuit, en 1971. Rares sont ceux, aujourd’hui, qui doutent des... Lire l'avis à propos de Un frisson dans la nuit

5
Avatar JKDZ29
7
JKDZ29 ·

Critique de Un frisson dans la nuit par Cinemaniaque

Eh ben mes ptits pères, pour un premier film, il a de la gueule ! Imaginez le contexte de l'époque : d'un côté on a un genre (le cinéma d'angoisse, si on peut dire) qui s'affaiblit, le grand Hitchcock étant en bout de course et Brian de Palma n'étant lui pas encore arrivé ; de l'autre, un grand gaillard à l'air sympathique qui s'est fait remarqué chez Leone et Siegel peu de temps auparavant. Et... Lire l'avis à propos de Un frisson dans la nuit

5 2
Avatar Cinemaniaque
8
Cinemaniaque ·