Affiche Un grand voyage vers la nuit

Critiques de Un grand voyage vers la nuit

Film de (2018)

Crossed in space.

Le grand trip esthétique de Cannes n’était – étonnamment – pas en Compétition Officielle, mais dans la section Un Certain Regard. Après Kaili Blues, le chinois Bi Gan poursuit ses explorations de la mémoire par la contemplation dans un voyage qui exige qu’on délaisse nos attentes traditionnelles. Expérimentation assez radicale, Un grand voyage vers la nuit convoque... Lire la critique de Un grand voyage vers la nuit

67 3
Avatar Sergent_Pepper
8
Sergent_Pepper ·

Escape time

Avec son dernier trip onirique, le cinéaste chinois ne fait que fortifier la magnifique réputation qui le précède : celle de devenir prochainement l’un des meilleurs réalisateurs chinois de son époque. Derrière cette vague histoire d’un homme qui revient sur les terres de son enfance afin de rechercher le souvenir d’une femme qu’il a tuée il y a bien des années auparavant, Bi Gan crée un... Lire l'avis à propos de Un grand voyage vers la nuit

49
Avatar Velvetman
9
Velvetman ·

Songe d'un cinéma d'été

C'est une invitation à tout ce que peut offrir le cinéma en terme d'expérience sensorielle et onirique que propose Bi Gan avec Un Grand Voyage vers la Nuit, dans la lignée et l'inspiration de Wong Kar-wai, Lynch voire Tarkovski, sans pour autant être dans le plagiat, loin de là. Le film est clairement scindé en deux parties distinctes et le récit parait d'abord simple et... Lire l'avis à propos de Un grand voyage vers la nuit

30 6
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·

Onirique

J'ai finalement réussi à ce voir ce film à la dernière séance, j'ai cru que je l'avais raté... je l'ai vu en 2D malheureusement, mais malgré tout, quelle claque ! En fait je dois dire que je n'ai pas nécessairement compris grand chose, mais que l'expérience globale est juste folle. Folle parce que la mise en scène est sublime, surtout lors du plan séquence final, même si le début du... Lire la critique de Un grand voyage vers la nuit

23 3
Avatar Moizi
8
Moizi ·

Demi voyage nocturne

C'est toujours frustrant de voir un film avec de grandes possibilités gâchées par plein de petites choses. Et en l'état, même s'il est rare que je me livre à l'exercice de la chronique négative, je vais le faire ici-même avec Un grand voyage vers la nuit, film où l'on voit nettement la patte de son réalisateur Bi Gan, probablement trop sur l’œuvre elle-même pour que... Lire la critique de Un grand voyage vers la nuit

18 6
Avatar Nio_Lynes
5
Nio_Lynes ·

Memories of lover

Un homme a aimé une femme, autrefois. Ils se sont quittés, ou peut-être est-elle partie, ou peut-être est-ce lui qui a fui, puis revenant aujourd’hui dans sa ville natale pour la retrouver, mais peut-être a-t-elle disparu, serait-elle même morte ? L’histoire est classique, et éternelle, mais Bi Gan n’entend pas la mettre en scène sans la volonté farouche de se mettre à l’épreuve, d’égarer et... Lire l'avis à propos de Un grand voyage vers la nuit

22
Avatar mymp
5
mymp ·

Ciel éteint et souterrains

Il est clair pour moi que les Cahiers (mais pas qu’eux bien sûr) se sont mis les doigts dans les yeux en considérant avec autant de froideur le dernier film de Bi Gan et en le plaçant le cinéaste chinois dans la catégorie des artistes prétentieux. Alors certes, Un long voyage vers la nuit est un objet plus stylisé, plus « produit », destiné à séduire d’avantage de monde que son précédent film... Lire la critique de Un grand voyage vers la nuit

10 5
Avatar Narval
9
Narval ·

Mémoire poreuse

Au milieu d'Un grand voyage vers la nuit, le héros s'assoit dans un cinéma et chausse ses lunettes. C'est le signal que le film passe soudain en 3D avec un plan-séquence qui va durer pas moins d'une heure. Vous avez dit Bi Gan ? Oui, c'est bien de ce cinéaste prodige chinois de moins de 30 ans, auteur du déjà très remarqué Kaili Blues, qu'il s'agit. Mais avec ce deuxième long-métrage, il... Lire la critique de Un grand voyage vers la nuit

9
Avatar 6nezfil
7
6nezfil ·

Un baiser, sinon rien

Aussi enthousiaste que soit l’auteur de ces lignes envers ces grands cinéastes que sont Jia Zhangkhe et Wang Bing, deux de ses réalisateurs chinois favoris du moment et du Mainland, ceux qu’on appelle « la sixième génération », l’arrivée de Bi Gan dans le paysage ne peut que la ravir. Le cinéma-vérité de ces réalisateurs, sous forme de fiction ou de documentaire, ne permet pas trop... Lire la critique de Un grand voyage vers la nuit

6 1
Avatar Bea Dls
10
Bea Dls ·

Critique de Un grand voyage vers la nuit par FrankyFockers

Après Kaili Blues, deuxième coup de maitre pour le jeune cinéaste chinois qui n'a pas encore 30 ans ! Le film est construit en deux parties distinctes qui finissent par s’interpénétrer magnifiquement. La première s'ouvre comme un film noir, à l'omniprésence de la voix-off créant du mystère et un semblant d'enquête. On peut être perdu de voir que l'enquête ne sera qu'un prétexte, disons... Lire l'avis à propos de Un grand voyage vers la nuit

6
Avatar FrankyFockers
8
FrankyFockers ·