Affiche Un héros très discret

Critiques de Un héros très discret

Film de (1996)

  • 1
  • 2

Menteur Menteur.

Second long-métrage de Jacques Audiard, Un héros très discret est une adaptation du roman de Jean-François Deniau, et aura obtenu plusieurs récompenses à sa sortie en 1996. Mêlant adroitement reconstitution soignée des années 40 et témoignages contemporains de véritables historiens, Jacques Audiard brouille les pistes, joue... Lire l'avis à propos de Un héros très discret

15
Avatar Gand-Alf
7
Gand-Alf ·

Mytho man.

Frustré d'être passé à côté de la guerre, un jeune homme s'invente un passé de résistant, poussant très loin la supercherie... C'est par ce procédé improbable que se déroule le deuxième film de Jacques Audiard, entièrement consacré à cet homme (fictif) qui s'est inventé une deuxième vie durant la Seconde Guerre pour montrer qu'il n'était pas un lâche ou un simple d'esprit, et il faut dire que... Lire la critique de Un héros très discret

14
Avatar Boubakar
7
Boubakar ·

Histoire vraie ?

Je trouve que ce film est très bien. J ai mis que 8 etoiles car il y a des choses que je n ai pas vraiment comprises ,ce qui est tout à fait normal car je n ai que 12 ans .A mon point de vue, je pense que ce film est tiré d une histoire vraie vu la façon avec laquellle Ils interrogent les acteurs à quelque moments .Ceci est à vérifier .Je pense que si je le regarde plus tard je le comprendrai... Lire la critique de Un héros très discret

6
Avatar Gotack
8
Gotack ·

Critique de Un héros très discret par Faraway-screen

Spoil "Un héros très discret" est l'histoire de l'ennui d'Albert, incarné par Mathieu Kassovitz. La genèse de cet ennui est le mensonge que sa mère lui livre vis à vis de son propre père. A l'intérieur d'Albert, le mensonge prend la forme d'un rêve dont l'ingénuité ne permet pas la réelle création mais seulement le génie du simulacre (capable d'apprendre la définition des mots,... Lire la critique de Un héros très discret

9
Avatar Faraway-screen
9
Faraway-screen ·

L'homme-araignée

Le jeune Albert rejoue des scènes qu'il voit autour de lui, passe du soldat au résistant, jusqu'au jour où la réalité lui est lancée à la figure. Non, son père n'était pas un soldat vaillant tombé sous les lignes ennemies en héros, comme le lui racontait sa mère, mais un vieux soulard mort d'une cirrhose. Quand il se rend compte des mensonges qui sont tissés autour de lui, il apprend peu à... Lire la critique de Un héros très discret

6 3
Avatar RédacJack
8
RédacJack ·

Soldat inconnu.

Il y a un peu, au tout début de Un héros très discret, une effluve de ces films qui ont scruté avec les yeux d’aujourd’hui ce qu’on a appelé impeccablement L’entre deux guerres, la révérence envers les héros de 14, la stupéfaction d’être sorti vivant du massacre, l’amertume de ceux qui restent là dans la sidération devant les vies coupées net sur la Marne ou aux Éparges,... Lire la critique de Un héros très discret

3
Avatar Impétueux
6
Impétueux ·

Critique de Un héros très discret par Le_Monsieur_Poireau

A la libération, un jeune homme parvient à grimper dans la hiérarchie des réseaux de résistance puis dans l'armée sans avoir jamais réellement participer à quoique ce soit. Excellent scénario (on finit par se demander si ce gars a vraiment existé, tout est plausible), excellent acteurs (dont Kassovitz, bien sûr) et surtout l'invention d'une forme narrative sur-mesure à base de fausses... Lire l'avis à propos de Un héros très discret

Avatar Le_Monsieur_Poireau
8
Le_Monsieur_Poireau ·

Critique de Un héros très discret par Anna_M

Génial ! Un film avec beaucoup d'ironie, qui se fait des clins d'oeil et des références à lui-même. Audiard semble mettre en abyme le mensonge en fait, l'idée que lorsque l'on regarde un film rien n'est jamais certain. A la fin on se demande si Dehousse n'est pas encore en train de nous duper. Et puis on s'en fout, car on vient de passer un moment "formidable" (terme qu'Albert utilise d'ailleurs... Lire l'avis à propos de Un héros très discret

Avatar Anna_M
10
Anna_M ·

Juste une citation...

... de ce film, que je trouve très belle (encore plus dite par Jean Louis Trintignant): "Vous sentez cette lumière, cette douceur ? Qu'est-ce que j'ai aime ça... C'est ça qu'il faudrait réinventer. Et puis, quand la mort viendra, On lui dira que c'est pas l'heure, qu'elle s'est trompée de bonhomme. On lui donnera le nom d'un méchant, d'une sombre ordure, et puis voilà. Et à la fin, y'aura plus... Lire l'avis à propos de Un héros très discret

1
Avatar Jules Delphi
7
Jules Delphi ·

Menteur menteur

Il existait (il n'a plus aucune valeur) un "Nintendo Seal of Quality". Je crois, sans avoir vu tous ses films, qu'il va falloir créer un "Jacques Audiard Seal of Quality". Sur une histoire assez simple (un type frustré de n'avoir rien fait durant l'occupation s'invente un passé de résistant), Audiard rend sympathique un mythomane patenté. Les ressorts sont simples, comme pour chaque film sur... Lire la critique de Un héros très discret

Avatar Minostel
8
Minostel ·
  • 1
  • 2