Affiche Un homme de têtes

Critiques de Un homme de têtes

Court-métrage de (1898)

Trucages d'antan

Une histoire toute simple, encore, mais très intéressante pour Méliès. Elle sert en effet à montrer la magie future du cinéma et toutes les possibilités dont il regorge, notamment en matière de trucages. Il est évident que ça a vieilli, mais tout de même, pour un film de 1898, la qualité est d'ores et déjà au rendez-vous. Méliès expérimente toujours. Mais il le fait très bien. L'histoire d'un... Lire la critique de Un homme de têtes

4
Avatar batman1985
7
batman1985 ·

4 têtes valent mieux qu'une

Si ce court-métrage a vieilli (et je parle d'avantage de la pellicule que de la technique), Un Homme de Têtes révèle bien certaines thématiques chères à Méliès, alors encore au début de sa carrière (3ème année qu'il est dans le cinéma). Le but est d'illusionner, d'impressionner le spectateur. On a tendance, aujourd'hui, à mettre en avant le côté poétique de Méliès, et à oublier qu'entant que... Lire l'avis à propos de Un homme de têtes

2
Avatar mavhoc
7
mavhoc ·

Méliès, formellement révolutionnaire

Avant L'Homme à la tête de caoutchouc (1901) et Le Voyage dans la Lune (1902), Méliès était hyper-actif. Il avait déjà à son compte des centaines de films de une à trois minutes, comme Lire l'avis à propos de Un homme de têtes

1
Avatar Zogarok
8
Zogarok ·

Critique de Un homme de têtes par Pierre_Carrier

L'un des premiers films à effets spéciaux de l'histoire du cinéma, merci Mr. Melies. Ce court métrage, très orienté close-up fut probablement un hommage au prestidigitateur le plus connu de l'époque: Houdini. Même si l'enchainement est rapide (<1 min), on prend plaisir à regarder les soubresauts de ces têtes. Magique. Lire l'avis à propos de Un homme de têtes

1
Avatar Pierre_Carrier
6
Pierre_Carrier ·

Critique de Un homme de têtes par Maqroll

Un film de virtuose de Méliès qui, au prix de trucages fabuleux pour l’époque, joue et jongle avec ses quatre têtes qui se détachent de son corps, se posent sur une table en continuant à vivre et à chanter, finissant par disparaître par la volonté du maître sous nos yeux ébahis de petits enfants. Une fantaisie étourdissante tournée et jouée avec un formidable humour au second degré. Lire la critique de Un homme de têtes

1
Avatar Maqroll
8
Maqroll ·