Affiche Un homme de trop

Critiques de Un homme de trop

Film de (1967)

  • 1
  • 2

The Thing: le mal est parmi nous / Un 13ème Guerrier s'invite à une cène maquisarde

Seconde Guerre Mondiale en France: des maquisards libèrent d'une prison 12 hommes de divers réseaux de résistance...arrivés à leur planque, il découvre qu'un 13e s'est immiscé ! (sans doute un traitre mais ils ne savent pas lequel)...une peu comme dans The Thing de John Carpenter ^^ https://www.senscritique.... Lire l'avis à propos de Un homme de trop

24 7
Avatar PierreAmo
9
PierreAmo ·

Le maquis s'amuse

Dès son deuxième film, Costa-Gavras faisait preuve d’un féroce sens de l’image. La mise en scène d’un homme en trop est mue par une ambition farouche et un savoir-faire à sa hauteur. Qu’il s’agisse d’illustrer l’enfermement des hommes, dans un maquis coupé du monde, ou l’atrocité d’une guerre sans merci qui fait tomber les corps sans discontinuer, ses placements de caméra sont étonnants de... Lire l'avis à propos de Un homme de trop

14 8
Avatar oso
7
oso ·

En aucun cas le film de trop

Deuxième film de Costa-Gavras après le réussi « Compartiment tueurs », « Un homme de trop » n'est pas encore dans la veine politique qui fera sa gloire quelques années plus tard. Cela écrit, on s'en rapproche un peu à travers quelques questions pertinentes sur la complexe relation que peuvent avoir certains membres de la Résistance, parfois opposés dans leurs méthodes,... Lire la critique de Un homme de trop

4
Avatar Caine78
7
Caine78 ·

Le treizième homme !!!

Un budget très conséquent pour une production française, le co-producteur à l'époque des James Bond Harry Saltzman à la production, un casting de méga-gros-malade de la mort de bombes de charisme et de talent à la française comme il ne pouvait qu'en avoir à l'époque, pour ce western à la française sur fond de Seconde Guerre Mondiale et dans des décors français. Une oeuvre... Lire la critique de Un homme de trop

5 2
Avatar Plume231
5
Plume231 ·

Étude d'une perturbation autour de la résistance

"Un homme de trop" dispose de plus d'arguments intéressants en tant que premier film de Costa-Gavras qu'en tant que film de guerre qui tente d'instiller une thématique originale dans un cadre très classique. Mais tout dépend de ce qu'on vient chercher dans un tel registre cinématographique, autant le dire tout de suite, car il me semble que dans son créneau, il ne s'en sort pas si mal. Dans... Lire la critique de Un homme de trop

3
Avatar Morrinson
6
Morrinson ·

Critique de Un homme de trop par Eric31

Un homme de trop est un film de guerre franco-italien écrit et réalisé par Costa-Gavras d'après le roman de Jean-Pierre Chabrol (publié en 1958) sur des dialogues de Daniel Boulanger et sur une musique composée par Michel Magne qui met en scéne un groupe de résistants d'un maquis des Cévennes (composés de Bruno Cremer, Jean-Claude Brialy, Jacques Perrin, Gérard Blain, Claude Brasseur, Michel... Lire l'avis à propos de Un homme de trop

3
Avatar Eric31
8
Eric31 ·

Treize à la douzaine

Second long métrage de Costa-Gavras Un homme de trop est de ces films à la fois moralement limpide et techniquement implacable. S'inscrivant dans la veine du film de guerre ledit métrage préfigure à sa façon certains codes du survival, tout en ménageant le suspense au travers de la figure titulaire incarnée par Michel Piccoli. Reprenant - dans l'esprit du moins - la mécanique des... Lire la critique de Un homme de trop

2
Avatar stebbins
8
stebbins ·

Du rififi dans le maquis

Deuxième film pour le bleu-bite Costa-Gavras, et il a déjà la prétention de démolir l'image bien ancrée des maquisards unis et irréprochables. Le portrait qu'il présente est tout autre. C'est un groupe d'hommes hétéroclite qui passent leur temps à s'engueuler, sauf quand il s'agit d'aller foutre une branlée aux teutons, et encore. Ces petits désaccord sont exacerbés lorsqu'ils libèrent un... Lire la critique de Un homme de trop

2 2
Avatar BenByde
8
BenByde ·

Les maquisards sont là

1 homme de trop a été invisible pendant 30 ans. Il se disait même que ses bobines étaient perdues. Et voici, miracle, qu'il réapparait, et c'est un choc. Un film sur les maquisards des Cévennes en l'année 1943, éruptif et incroyablement réalisé. Quelque chose qui a à voir avec le cinéma de Fuller ou Peckinpah. Qui ne fait pas de prisonniers avec son montage qui ne retient que les moments les... Lire la critique de Un homme de trop

Avatar 6nezfil
8
6nezfil ·

Critique de Un homme de trop par Ygor Parizel

Je ne connaissais pas ce film de Costa-Gavras et j'ai pas été déçu. Cette adaptation d'un roman est vraiment prenante, une excellente histoire de guerre sur les activités des maquisards cévenols. Beaucoup d'actions, du suspense ainsi que des coups de théâtre tout le long du récit, le mystère concernant le personnage de l'"homme de trop" est important pour apporter les questionnements moraux... Lire la critique de Un homme de trop

Avatar Ygor Parizel
9
Ygor Parizel ·
  • 1
  • 2