Affiche Un homme est passé

Critiques de Un homme est passé

Film de (1955)

Lee super posé

Un vrai petit bijou que ce film de Sturges, où comment un manchot débarque après la guerre à Black Rock, minuscule ville de bouseux perdue dans le désert et remue les mauvaises consciences et les silences coupables avec la tenacité de la mouche du coche. Habitué des westerns, Sturges ne fait rien ici pour se sentir dépaysé : ville paumée, étranger mystérieux, secrets honteux, tyran local,... Lire l'avis à propos de Un homme est passé

34 11
Avatar Torpenn
7
Torpenn ·

Une sorte de faux western magistral

Tourné en pleine "chasse aux sorcières" à Hollywood, ce film est un violent réquisitoire contre la lâcheté collective. La petite ville de Black Rock perdue en plein désert et où même le train ne s'arrête jamais, a tout du patelin paisible, aux habitants accueillants avec son brave sheriff, son vieux toubib un peu imbibé, et sa jeune garagiste serviable... mais derrière cette façade apparente... Lire la critique de Un homme est passé

17 6
Avatar Ugly
9
Ugly ·

McCreedy coopératif

En 1954, John Sturges était au début de sa carrière et n'avait pas encore signé les films qui le rendront célèbre, que ce soit Les Sept Mercenaires, La Grande Evasion ou Règlement de compte à OK Corral. Cependant, c'est pour Un Homme est passé qu'il recevra son unique nomination aux Oscars. Il faut avouer que le réalisateur, qui a su prouver dans quasiment toute sa filmographie qu'il était un... Lire l'avis à propos de Un homme est passé

30 5
Avatar SanFelice
8
SanFelice ·

Bad Day at Black Rock

Pour une fois le titre de la VF "Un homme est passé" n'est pas trop ridicule par rapport au titre original "Bad Day at Black Rock". On se demande quand même l'utilité de changer le titre. Peut-être qu'en français, il n'a pas dû être possible de reproduire l'allitération du titre américain... Peu importe. "Un homme est passé" est un court bijou de John Sturges tourné en 1955 qui relate... Lire l'avis à propos de Un homme est passé

6 6
Avatar JeanG55
9
JeanG55 ·

Le bras armé de la justice

McReedy (Spencer Tracy) est à la recherche d'un terrible secret que veulent lui cacher les habitants de Black Rock. Dans ce village perdu au milieu du désert, l'étranger n'est pas le bienvenu et les règles de l'hospitalité a été remplacées par celles de la brutalité. Nous sommes en 1945 et l'Amérique est vue comme le pays des défenseurs du monde libre. Toute l'Amérique ? Non,... Lire la critique de Un homme est passé

16 10
Avatar Zolotoï
8
Zolotoï ·

Une force tranquille

Nombreux sont ceux qui ont comparé cette petite perle à un western de par son sujet et de sa localisation. Un homme arrive dans une petite bourgade perdue au fin fond d'un désert de l'ouest américain et son arrivée va faire ressortir le passé odieux de la 'charmante ' ville. Le passage de cet homme joué magnifiquement par un SpencerTracy vieillissant va mettre en avant toute ce que cette ville,... Lire la critique de Un homme est passé

12 1
Avatar ninheve
8
ninheve ·

L'Hollywood liberal a des boucs-émissaires pour l'Amérique

Produit typique de l'ère « moderne » du western, Un homme est passé fait écho au climat social et politique de son temps. Il est tourné au moment où le maccarthysme (1950-54) prend fin et fait référence explicitement aux méfaits des USA envers le Japon. L'action se déroule deux mois après la fin du conflit mondial de 1939-45. Un homme interprété par Stanley Tracy vient dans la... Lire l'avis à propos de Un homme est passé

6 2
Avatar Zogarok
5
Zogarok ·

Soif de vérité.

C'est un curieux film que voilà : loin d'être un western comme le décor, l'ambiance et le cinémascope peuvent le laisser suggérer, il s'agit d'un drame intimiste sur un homme en quête de vérité. Spencer Tracy, apparaissant la main gauche amputée, y incarne John J. Macreedy, un homme en costard qu'on croirait sorti de nulle part, tout comme ce train qui l'a amené à Black Rock comme si tout cela... Lire la critique de Un homme est passé

8
Avatar Boubakar
9
Boubakar ·

Divine simplicité

Il y a des thrillers qui ont besoin de perpétuels rebondissements de situation pour se sentir intéressants. Et puis il y a les films d'ambiance, qui se délectent d'une tension instillée peu à peu, jusqu'au dénouement final. "Bad day at Black Rock" est un éminent représentant de cette deuxième catégorie de films. Séquence d'ouverture sur un train traversant les étendues du désert américain. Un... Lire la critique de Un homme est passé

6
Avatar zardoz6704
9
zardoz6704 ·

Un film noir sous un soleil de plomb

Un homme est passé est un film très appréciable malgré une histoire un peu tirée par les cheveux. En effet, ce qu'on retient avant tout de ce long métrage de John Sturges, ce sont les acteurs et l'atmosphère (le cadre du film notamment). Le casting est magnifique, que des gueules: Spencer Tracy, Robert Ryan, Lee Marvin et Walter Brennan (le fameux second rôle de bon nombre de grands westerns:... Lire la critique de Un homme est passé

6
Avatar misterblonde
7
misterblonde ·