Une leçon de cinéma

Avis sur Un homme et une femme

Avatar Ikarovic
Critique publiée par le

Vu dans le cadre de la Cinexpérience Rétro en édition remasterisée, j'étais en très bonne condition pour voir la Palme d'Or 1966. Et comme vous avez vu avec ma note, il est peu dire que j'ai aimé ce film.

L’œuvre narre une histoire d'amour naissante entre deux veufs : un pilote d’automobile et une script de cinéma. Ils n’ont pas le même métier mais ils sont curieux l’un de l’autre. Ils ont tous les deux un enfant et se retrouvent dans leur douleur passée. Jean-Louis et Anne qui ont vu disparaitre leur âme sœur, vont peu à peu redonner une chance à l’Amour.

Scènes après scènes, l’œuvre prend de l’ampleur. Elles sont aussi vraies que la caméra embarquée captant cette rencontre. Avec sa petite équipe technique et ses acteurs, Claude Lelouch a contribué pour que son œuvre s’inscrive dans la vérité, la spontanéité et la liberté. Esthétiquement, le cadre est parfois maladroit, les plans toujours audacieux. L’œuvre en ça est totalement particulière, notamment par rapport aux autres films de l’époque. Mais Un homme et une femme se regarde avec passion toujours de nos jours.

Les personnages sont portés par des très convaincants Jean-Louis Trintignant et Anouk Aimée au service donc de la spontanéité. Même les autres comédiens convainquent comme l'enfant Antoine, d'un comique incroyable. Et cela nous donne des scènes qui peuvent paraitre naïves au premier degré mais qui sont définitivement devenues mythiques. Je pense à la scène dans le restaurant avec des dialogues très drôles ou à la fameuse embrassade tournoyante sur la plage magnifique de Deauville.

Il n’empêche que les dialogues sont parfois gommés par des airs de musique entraînants et caressants le film. La musique somptueuse de Francis Lai apporte beaucoup tout comme les paroles de Pierre Barouh. Ces intermèdes musicaux servant l’histoire permettent justement de lier les scènes entre elles. Le montage de ce film est prodigieux, à la fois rapide pour les courses de voiture et sensible lorsque Jean-Louis et Anne sont ensembles. Dans tous les domaines, on ne peut s'empêcher de croire en cette histoire si envoûtante.

Si ce n’est pas par un scénario complexe, Claude Lelouch et son film impressionnent de par les partis pris aboutis comme la beauté du son postsynchronisé, le montage, la musique, et la mise en scène réaliste. Un Homme et une femme a permis à Claude Lelouch de se libérer et de faire son cinéma, en quête de la Vérité auprès de ses comédiens. Ce film est comme une balade sur la plage de Deauville, il semble sans limite et laisse des traces. Une vraie leçon de cinéma.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 857 fois
13 apprécient · 1 n'apprécie pas

Ikarovic a ajouté ce film à 2 listes Un homme et une femme

Autres actions de Ikarovic Un homme et une femme