"C'est incroyable de s'empêcher d'être heureux"

Avis sur Un homme et une femme

Avatar Kaputt
Critique publiée par le

Il me semble que les histoires d'amour sont régulièrement critiquées pour leur ressemblance. Ce n'est pas totalement faux. Lorsqu'on part sur un point de vue strictement logique, finalement ce n'est toujours qu'un être qui en aime un autre. Le chemin pour arriver à un tel but peut cependant être différent, mais l'issue est toujours la même : soit ils s'aiment et restent ensemble, soit non.

Personnellement, je ne vois pas l'intérêt de suivre une histoire d'amour pour son scénario. Un homme et une femme est l'exemple parfait du film qui ne se regarde pas pour son histoire. Ceci car il s'intéresse justement aux caractères hautement ennuyeux que possèdent ces histoires d'amour que nous ne vivons pas nous-mêmes : il s'attarde dans les moindres détails. Ceux qui n'ont, en apparence, aucun intérêt pour le spectateur : la naissance du désir, comment celui-ci se forme au gré des rencontres. Les jeux de regard, les tentatives de rapprochement physique. Comment on en apprend plus sur l'être aimé, son passé et les événements (tragiques) qui l'ont formé.

Et surtout, les moments où il ne se passe rien de particulier. Où la vie continue sans grandes anecdotes passionnantes.

Le personnage de Jean-Louis évoque dans une scène que "dans la vie lorsqu'une chose n'est pas sérieuse on dit que c'est du cinéma. Pourquoi vous pensez qu'on ne prend pas le cinéma au sérieux ?". Un homme et une femme est particulièrement sérieux dans son approche de l'histoire d'amour, puisqu'il n'oublie pas les moments longs et pseudo-inutiles. Ces derniers sont pourtant primordiaux, car leur présence permet de faire jaillir d'autant plus fort le bonheur qui est ressenti lorsque la routine est subitement coupée.

Il s'agit donc, pour apprécier à sa juste valeur le film, de voir un homme et une femme simplement comme une merveilleuse démonstration d'émotion. Plus encore, c'est un film qui décide purement et simplement d'abandonner le langage parlé, pour rester uniquement dans le domaine de l'émotion sans mots. Celle-là même qui est la plus difficile à maîtriser, car elle peut facilement être ennuyeuse pour peu que le dosage soit raté.
Ce n'est pas le cas ici. Rarement a-t-on vu un film utilisant aussi bien la musique pour transcender l'image. Les paroles (Superbe travail de Pierre Barouh et Francis Lai) se substituent aux dialogues pour un ressenti bien plus fort qu'une simple description.
C'est un film hautement sensible qui développe tout un langage du sentiment amoureux. Un tel langage ne peut être résumé sous la forme de mots, d'actions, de séquences qui pris ensemble feraient une histoire qu'on apprécierait pour son caractère bien ficelé. Ici, c'est uniquement l'émotion, et la sensation, qui domine.

Un homme et une femme est un film qui vit dans un perpétuel besoin de légèreté. On suit cette quête avec un regard attendri pour le sourire triste d'Anouk Aimée et l'élégance de Jean-Louis Trintignant.
Comme si les tragédies vécues par les personnages principaux leur donnaient un droit inaliénable au bonheur.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 661 fois
5 apprécient · 1 n'apprécie pas

Kaputt a ajouté ce film à 3 listes Un homme et une femme

Autres actions de Kaputt Un homme et une femme