Advertisement
Affiche Un homme nommé Cheval

Critiques de Un homme nommé Cheval

Film de (1970)

Un film magistral sur l'envie d'un homme de devenir un véritable Indien (Sioux) avec toutes les tâch

Un film qui m'avait beaucoup marqué à l'époque (1969), la vie d'homme blanc capturé par les Indiens (Sioux) et qui avec le temps de sa capture devient fou d'admiration pour la vie de ces Indiens-là et fera tout pour devenir un des leurs avec toutes les coutumes propres à ce peuple-là, avec les bons et les mauvais côtés de leur système de vie, il mettra tout en oeuvre pour être leur égal, du... Lire l'avis à propos de Un homme nommé Cheval

3 4
Avatar Sumo06
10
Sumo06 ·

Ça crin

Les westerns d'Indiens sont ceux qui m'intéressent le moins. Bon comme ça, c'est dit. L'histoire du Blanc prisonnier, qui s'intègre jusqu'à oublier ses préjugés et devenir lui-même un vrai Sioux me gonfle plus qu'autre chose. Là, on a droit à tous les clichetons. Très (trop) années 70, avec des scènes crypto-psychédéliques, vous comprenez les Indiens, les esprits, tout ça. Richard Harris, en... Lire la critique de Un homme nommé Cheval

9 7
Avatar Pruneau
6
Pruneau ·

Souffre avec les loups

Un homme nommé cheval est un très beau western qui aborde le même genre que Danse avec les loups c'est à dire un blanc réticent face aux indiens puis qui va devenir leur ami sauf qu'ici le blanc est d'abord l'esclave des indiens, le thème est abordé avec moins de lyrisme que dans le film de Kevin Costner. Le film nous montre les rites ancestraux des... Lire l'avis à propos de Un homme nommé Cheval

4 7
Avatar AMCHI
8
AMCHI ·

Un blond Bobo chez les Indiens

Mince, je me suis quand même bien ennuyé. Moi qui espérais passer un bon moment, surtout après avoir subi les sagas de Angélique la marquise et de "Resident Evil"... L'intérêt principal, c'est le côté anthropologique, c'est-à-dire l'observation des cus et des coutumes indiennes. Mais ça s'arrête là... C'est-à-dire qu'il n'y a pratiquement pas d'enjeux ni de conflits : le blanc qui se retrouve... Lire l'avis à propos de Un homme nommé Cheval

4
Avatar Fatpooper
5
Fatpooper ·

Un Lord chez les Sioux

Vingt ans avant le Danse Avec Les Loups de Kevin Costner, le réalisateur Elliot Silverstein, ayant précédemment œuvré sur des séries TV (Dr. Kildare, La Quatrième Dimension) et sur un western comique avec Lee Marvin et Jane Fonda (Cat Ballou), réalise ce Man Called Horse qui propose une vision ethnologique de l'univers des indiens sioux. Intéressant formellement, s'ouvrant notamment... Lire la critique de Un homme nommé Cheval

1
Avatar Philippe Quevillart
6
Philippe Quevillart ·