En quête d'indifférence

Avis sur Un homme qui dort

Avatar FlorentLamothe
Critique publiée par le

ce film n'est pas pour tout le monde. Mais il m'a étrangement captivé. Un étudiant qui décide de vivre en état végétatif. L'attente, la poursuite d'actions d automate, ne subsistant qu'à ses besoins naturels, acteur passif de loisirs devenus réflexes.

Des bruits, de l'eau, du vent, des présences que seule la narratrice anime, exploite, déconstruit. Crescendo la voix impose son rythme comme la photographie impose ses visages laids et ses grains sur exposés. Les bruits électroniques dans un décor muet mais grouillant.
la neutralité, l'attente de rien et de tout à la fois. D'un miracle qui briserait le cycle mais qui ne vient pas. Et le dernier acte qui jaillit à la figure, poisseux d'abord puis maternel. Une fin attendue, la réponse était claire et limpide, mais comme cet étudiant : On apprend rien et on apprend tout.

" l'indifférence ne t as pas rendu différent"

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 82 fois
1 apprécie

Autres actions de FlorentLamothe Un homme qui dort