Dodo, l'enfant do

Avis sur Un homme qui dort

Avatar Moizi
Critique publiée par le

Si je connais Perec et j'aime l'idée de son travail littéraire, jouer avec les mots, c'est un exercice de langue passionnant (Oulipo qu'ils appelaient ça). Cependant je n'ai jamais réussi à le lire (j'ai tenté la disparition il y a quelques années).
Mais connaissant le goût des mots c'est avec un assez grand étonnement que je vois que le film s'ouvre ici sans parole pendant plusieurs minutes et je me suis dit : "ah l'image ne sera pas ici qu'illustrative". J'avais raison et tort à la fois.

En fait une fois que la voix off commence à parler elle ne se taira plus de tout le film et elle est très soignée avec la redondance de la seconde personne du singulier qui fait ceci ou ne le fait pas. C'est assez envoûtant, mais le film montre bien vite ses limites. C'est-à-dire que pour de nombreuses scènes l'image n'est ici qu'illustrative, on pourrait très bien écouter juste la bande son (ou lire le livre) et ce n'est qu'à de rares moments où il se passe un truc avec l'image. Je pense à la fin où on a une sorte de crescendo, l'image en noir et blanc qui est de plus en plus brûlée par la lumière, la musique qui monte, la voix qui s'intensifie. Là il se passe un truc.

Sinon, le reste du temps je trouve que ça ne fonctionne pas forcément tout simplement parce que du parti pris de n'avoir qu'une voix off et des images qui illustrent souvent platement ce que dit la voix off il manque une émotion, il manque un truc à ce film qui le fasse vibrer comme c'était pourtant le cas sur la fin. Je veux bien que la solitude, etc ça soit monotone et chiant, mais intéresser le spectateur avec autre chose qu'un petit effet de montage une fois toute les 10 minutes c'est bien aussi.

Parce que du coup si j'ai apprécié l'expérience, j'ai trouvé ça fade parce que l'acteur est désincarné. Tout y est plat malheureusement, du coup c'est le genre de film que je trouve beaucoup trop long et dont je me dis : "autant lire le livre", le réel travail étant plus sur le son que sur l'image en faire un CD aurait peut-être suffit. C'est assez dommage pour moi parce que le fond est intéressant, ça dit des choses sur la solitude, le malheur, etc, mais ça ne passe pas forcément parce que ce que l'on voit est vide.

J'ai besoin d'un support visuel, si déjà tu prends un acteur pour le faire autant qu'on ressente quelque chose.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 518 fois
4 apprécient · 4 n'apprécient pas

Autres actions de Moizi Un homme qui dort