Affiche Un mètre quarante

Critiques de Un mètre quarante

Court-métrage de (1980)

Critique de Un mètre quarante par Ygor Parizel

Ulrich Seidl dès ce premier film a déjà son style mordant. Utilisation d'un noir et blanc sale, cadrages fixe et son amateur. Il interviewe et observe des bribes de vie d'une personne atteinte de nanisme, à la fois moqueur (avec apparemment l'approbation des protagonistes) et drôle, c'est subversif mais il montre aussi les difficultés et la solitude des personnes. Lire la critique de Un mètre quarante

Avatar Ygor Parizel
8
Ygor Parizel ·