Affiche Un peuple et son roi

Critiques de Un peuple et son roi

Film de (2018)

L'Art de la coupe

La perspective d’un film historique, qui plus est sur la Révolution française, qui sortirait un peu de l’ordinaire est si attrayante qu’à certains frémissements qui affleurent de ci de là dans le long, oh si long, métrage de Schoeller, on en viendrait presque à regretter l’ampleur du désastre pour se mettre à rêver de ce qu’il aurait pu en faire, si seulement il avait un peu mis le holà à ses... Lire l'avis à propos de Un peuple et son roi

36 4
Avatar Senscritchaiev
4
Senscritchaiev ·

De ces deux singuliers, l’un est de trop...

Dès « Versailles » (2008), puis à travers « L’Exercice de l’Etat » (2011), Pierre Schoeller avait démontré un sens très subtil des ambiguïtés attachées à l’exercice du pouvoir, que celui-ci soit de nature royale ou démocratique. Regard rarement porté dans notre hexagone, où le pouvoir est volontiers dénoncé pour ses abus, P. Schoeller osait envisager un appareil étatique pourvoyeur de... Lire la critique de Un peuple et son roi

27 14
Avatar Anne Schneider
6
Anne Schneider ·

La liberté ou la mort

De la prise de la Bastille à l'exécution du roi, 2 heures suffisent-elles pour raconter la Révolution ? Evidemment, non, mais au moins Un peuple et son roi ne manque pas d'ambition et possède un point de vue et montre une rigueur historique quasi sans faille. Le film ne peut pourtant se vivre autrement que comme un survol d'une période riche en événements d'autant qu'il se veut autant... Lire la critique de Un peuple et son roi

8 3
Avatar 6nezfil
6
6nezfil ·

L’engrenage

"Louis doit mourir pour que la patrie vive". C'est Robespierre, interprété par un sobre et excellent Louis Garrel, qui exprime, dans un discours qu'il a réellement prononcé en 1792, l'enjeu du film et l'enjeu de la Révolution elle-même. Un peuple et son roi, c'est l'histoire de deux entités irréconciliables, qui peu-à-peu vont divorcer. Robespierre l'explique plus précisément. Ce... Lire l'avis à propos de Un peuple et son roi

17 13
Avatar Tom_Ab
6
Tom_Ab ·

un volet d'Assassin’s Creed mais sans intrigue ni templier

La cause est entendue, la sentence irrévocable, le dernier roi des Français doit mourir et il ne peut en être autrement. Mais savez-vous combien de temps s’est écoulé entre la prise de la Bastille et l’exécution de Louis XVI ? Quelques jours, quelques semaines, quelques mois peut-être ? Que Nenni ! Revoyez votre copie ! 3 années !!! 3 longues années se seront écoulées entre la chute... Lire l'avis à propos de Un peuple et son roi

11 6
Avatar gifstoire
5
gifstoire ·

Une foule et la sentence

Fallait-il attendre au tournant cette fresque historique retraçant les heures sanglantes du peuple français ? L'on ressort de la salle mitigé, avec cette impression amère qu'il "manque quelque chose". Loin de moi l'idée de faire de l'humour noir... L'on retiendra surtout cette foule de comédiens et de comédiennes se bousculant aux portes de l'Histoire... Exit la ressemblance physique, on se... Lire la critique de Un peuple et son roi

3 3
Avatar VICTHOU08
6
VICTHOU08 ·

Jean-Luc Mélenchon a approuvé ce film (et ce n'est pas un compliment).

La Révolution française à l'honneur, un article flatteur dans le Nouvel Obs: deux bonnes raisons de se jeter dans les salles pour le voir et puis patatras. Déception. Causes multiples. Le titre est mensonger. Le film ne s'intéresse pas au roi. Il n'a quasiment pas la parole, pas voix au chapitre. Il est une image lointaine, l'Arlésienne, celle dont tout le monde parle mais que... Lire la critique de Un peuple et son roi

10 7
Avatar Pialatgirl
5
Pialatgirl ·

Un peuple mais quel roi ?

Jamais un film n’a aussi peu mérité son titre : ni le peuple ni le roi ne sont vraiment représentés. Laurent Lafitte ne se départit jamais de sa mine renfrognée, même quand il aligne miraculeusement quelques mots. Quant au peuple la multitude d’acteurs finit par noyer les personnages dans un bouillon insipide. Tous s’agitent crient revendiquent, assènent quelques vérités bien senties. Mais... Lire la critique de Un peuple et son roi

7 4
Avatar Diego_Altaeno
2
Diego_Altaeno ·

Une fresque opulente ratée la faute à un script malade qui part dans tous les sens et nous perd.

Pierre Schoeller nous avait épaté avec un film à priori austère et rébarbatif sur le fonctionnement étatique. Il se nommait très logiquement « L’exercice de l’état » et vulgarisait le quotidien d’un ministre avec brio dans un film passionnant, fluide et qui parlait à tous. L’ambition de nous rappeler le fonctionnement politique de notre pays lors d’une période charnière, si ce n’est la plus... Lire l'avis à propos de Un peuple et son roi

2
Avatar Rémy Fiers
4
Rémy Fiers ·

La révolution flottante.

14 Juillet 1789, un bébé se meurt, non loin de la Bastille. Dans la liesse générale , la mort est bien présents comme le recto d'une pièce commune, partagée avec la vie. La révolution française a un prix. Certes étonnement faible à la vue du film de Pierre Schoeller. En effet, très rares sont les morts ici et il devient alors risible, presque, d'entendre Adèle Haennel parler... Lire la critique de Un peuple et son roi

2
Avatar Neil Belkacem
3
Neil Belkacem ·