Screwball comedy à la Française très honorable.Cochant les cases du genre.+Filles élevées dans secte

Avis sur Un plan parfait

Avatar PierreAmo
Critique publiée par le

(Screwball de remarques mélangées.)

_Je me suis régalé. Dans son genre, ce film est bien au dessus de la moyenne des films qu'on m'a fait subir. (Mais son affiche est moins artistique et vendeuse que la notable photographie du film: je découvre après coup qu'elle est d'une Glynn Speeckaert à qui on doit celles de 'La promesse de l'aube' et 'La source des femmes').

Seul ton deuxième mariage sera le bon et heureux.

_Toute les femmes d'une famille sont convaincues et surtout élevées dans l'idée, que leur premier mariage sera une catastrophe. Comme de l'œuf ou la poule, on ne sait pas dans leur histoire familiale si cette malédiction s'est toujours révélée en premier vraie à cause de cette conviction quasi sectaire (nurture) ou si le marié et le mariage ne marchaient réellement pas (nature). (Voir aussi self-realising prophecies...profecía autocumplida...Plusieurs langues sont aussi parlées dans le film: anglais, russe...masaï).
Une des filles très heureuse avec son petit ami,Diane Kruger, pense pouvoir échapper à la malédiction. Comme dans tous les films d'horreur, elle tente de fuir le mauvais oeil.
Elle se cherche alors un homme de paille à épouser en 1ere instance pour que son mariage avec son vrai aimé soit son 2e.
J'ai été surpris de voir apparaître plus tard Dany Boon: c'est dire le très peu que je savais sur le film ou dont je me souvenais. Je sais, je sais, Boon est sur l'affiche que je vois maintenant, mais j'avais zappé l'info quand j'ai enregistré le film (et je prépare mes snacks et remplie le lave-vaisselles pendant les génériques que je rate souvent!). Il est de 2012, je le vois en 2020 en ayant oublié toute sa promo, son buzz et ses détails. (J'emmerde ceux qui ne me croient pas).

J'ai adoré la rencontre du lion, la scène de la nuit étoilée, Diane Kruger qui s'assomme dans la grotte à la vue de 3 morts à la lanterne façon Poltergeist.
La si belle scène de son réveil a du être magnifique au cinéma sur grand écran: le visage est en plein rayon de soleil perçant dans la hutte et il prend tout l'écran de profil comme le bébé dans 2001 : L'Odyssée de l'espace ou comme une planète géante (voire comme le nez géant de Johnny Depp dans Pirates (IV ou V?) ).

Je découvre après coup que la directrice de photographie, Glynn Speeckaert , a travaillé pour le film Moonwalkers sur Stanley Kubrick: que cette scène de réveil rappelle volontairement le bébé de 2001 n'est donc pas si impossible.

Il suit les points de la définition de la Screwball comedy par wikipedia:
__"individu au comportement étrange voire excentrique".
On a une secte où les filles sont poussées à croire que leur 1er mariage sera l'enfer.

Le lâche gendre et "numéro 2" lui-même, Jonathan Cohen approuve et mitige:
_"Chez les Berthier (nom dans comédies depuis au moins Une époque formidable)
ça fait 5 générations que le gros orteil est plus petit que le 2e. C'est un peu pareil"

__"La screwball au baseball est littéralement une « balle vissée » ou « balle dévissée », appelée en français balle tire-bouchon, lancée de telle manière que sa trajectoire est imprévisible".
La fille heureuse est imprévisible du point de vue de sa pauvre victime/cible.

"La screwball comedy est combinaison d' humour slapstick/burlesque et de dialogues vifs, autour d’une intrigue centrée sur des questions de rupture, divorce, remariage ou adultère. Elle mêle donc des éléments du comique de situation, du comique de gestes, de la comédie romantique et de la farce" (merci la définition de wiki où je découvre que Diane Krueger ressemble d'ailleurs un peu à Carole Lombard sur les photos de La Joyeuse Suicidée (Screwball comedy de 1937).

Donc un film distrayant tout en "rendant hommage" à (ou en copycomipiquant) beaucoup d'autres films:
___On retrouve les scènes de danses des Aventures de Rabbi Jacob.
___On retrouve l'idiot plein de passions d'Emmerdeur à la Dîner de cons (même si j'ai trouvé ses infos de routard passionnantes…).(Ses infos sur les desserts dans l'Épicerie Eliseevskij et ses "meilleurs Pirojkis" m'ont éduqué et donné très faim.)
J'ai aimé la scène du "Je veux tout savoir sur vous" ...et il le fait, la prend à la lettre, par un long monologue qui rappelle un peu la tirade d’Yvan dans « Art » (et il ne retourne pas la question):

(Tout savoir de moi???) "Je suis Vierge, ascendant Balance, donc forcément je ne supporte pas le mensonge, l'injustice, le tabac et les préjugés. J'aime les canapés-lits, c'est pratique. J'aime bien le pratique".
"Je préfère d'ailleurs la pratique à la théorie. On dit que je suis coquet! C'est faux, archi faux. Je me fiche pas mal de mon apparence, à part mes cheveux...ouais...j'ai commencé à les perdre à 18ans, j'ai pas supporté, je le dis sans honte, j'ai des implants. J'ai deux crédits sur le crâne. Et attention! j'ai horreur du gaspillage. En café je goute l'arabica, jamais le robusta. J'aime danser aussi, toutes les danses, polak, kazatchok. Ah tiens, l'année dernière, j'ai même essayé le lap-dance, mais j'ai pas accroché, non. Une couleur? Non, des couleurs: orange, outremer et kaki. Mes chiffres, ben , c'est évident, le 26, le 3, le 1000. Un livre: "les fourmis". Une chansoooon? "I will survive". Un animal? ben, le centaure, hein?. Et, si vous avez le maximum de triangles, c'est que vous êtes Jean-Yves Berthier"
Elle: "merci, c'est très précis tout ça"
Lui: "...l'avantage, quand on vit seul, c'est qu'on apprend à se connaître. Ah! j'oubliais, j'aime bien faire un petit bowling de temps en temps."

___On retrouve d'ailleurs aussi des scènes de nourritures immondes avec "oeil de chèvre" à la crapaud des Bronzés font du ski.
___En animaux, on pense aussi à L'Impossible Monsieur Bébé/Bringing up baby où le léopard effrayant et rapprochant Katharine Hepburn&Cary Grant devient un lion effrayant et rapprochant Diane Krueger&Dany Boon.
___La scène des différentes coupes de cheveux et perruques dans miroir rappelle le rasage et coupe de cheveux dans miroir dans Intouchables. et les perruques de KadRamzyMerad&Chouchou.
___La scène de Dany esbaudi par Diane se changeant rappelle Pierre Richard surpris par la nudité et la robe de Mireille D'Arc.
___La fiancée blonde qui se révèle un cauchemar destructeur rappelle Ben Stiller et Ses Femmes de ses rêves des Frères Farrely (où Malin Akerman a d'ailleurs des airs de Diane Krueger.
___Le gore gentil de Boon déformé en Quasimodo en réaction allergique façon Elephant Man rappelle Pierre Richard déformé dans la Chèvre et le visage de Coluche déformé dans Banzaï.

"Antokokto? (ça veut dire mobylette en Masaï) ...she's not very bike"

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 256 fois
10 apprécient · 2 n'apprécient pas

PierreAmo a ajouté ce film à 4 listes Un plan parfait

Autres actions de PierreAmo Un plan parfait