Froid et mécanique

Avis sur Un si doux visage

Avatar jjpold
Critique publiée par le

J’ai bien du mal à comprendre l’aura de ce film somme toute assez banal et décevant, surtout pour un film noir (mais il ne faut pas surtout pas juger le genre sur cet exemple) ! Poussif et ennuyeux, "Un si doux visage" peine à trouver le ton juste. La faute sans doute à une écriture faiblarde et des comédiens dans la retenue permanente.

Tout l’enjeu du film repose sur la haine que Jean Simmons est supposée éprouver pour sa belle-mère or il est bien difficile de comprendre ce qui la motive réellement ! Et quelle idée de faire jouer à Mitchum un homme tiraillé par les sentiments amoureux ! J’ai beau l’adorer, son jeu minimaliste ne permet en rien de comprendre et de ressentir ce qu’il éprouve, pour peu qu'il éprouve quoi que ce soit (rien n'est moins évident à l'image)… Quant à Jean Simmons, supposée être hypnotique, vénéneuse et mystérieuse, elle apparaît juste un peu bizarre, distante et chiante. On lui préférera nettement une Gene Tierney dont la finesse de jeu et le magnétisme sont autrement plus captivants.

La mise en scène est à l’image du jeu des acteurs, froide et distanciée. Quant à la progression dramatique, elle est terriblement mécanique comme si Preminger s’était dépêché d’enfiler les pages de scénarios sans vraiment réfléchir aux enchaînements. Le nombre de fondus-ellipses est d’ailleurs assez impressionnant. Tout s’enchaîne à la va-vite et sans surprise (en tout cas non convenue !) On se demande vraiment ce que Mitchum, qui traîne sa grande carcasse comme une âme en peine tout au long du film, est allé faire dans cette galère. Il a l’air de s’ennuyer à mourir ! À vrai dire, nous aussi…

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 97 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de jjpold Un si doux visage