Affiche Un singe en hiver

Critiques de Un singe en hiver

Film de (1962)

Voyagez sur le Yang-Tsé-Kiang. Devenez Toréador. Allumez les feux d’artifices dans vos têtes.

Un singe en hiver parle d’alcool bien sur, mais pas de cet alcool du quotidien, de l’ordinaire, de cet alcool petit et mesquin que les piliers de comptoirs et les bois sans soif s’ingurgitent sans passion, comme pour attendre que ça passe . Un singe en hiver parle de la biture, de la cuite, et de ceux qui l’utilisent pour partir en voyage, pour exploser en millier de couleurs bigarrées, et... Lire l'avis à propos de Un singe en hiver

102 7
Avatar Samu-L
9
Samu-L ·

Un singe en hiver : un chef d’oeuvre à déguster avec modération

Quelle belle rencontre que celle de trois monstres sacrés du Septième art gaulois – Henri Verneuil, Jean Gabin et Jean-Paul Belmondo – et de deux des plus fines plumes de notre littérature contemporaine – Antoine Blondin et Michel Audiard ! Pourtant, innombrables sont les affiches prestigieuses à avoir... Lire l'avis à propos de Un singe en hiver

58 6
Avatar Step de Boisse
10
Step de Boisse ·

Critique de Un singe en hiver par Gérard_Rocher

L'histoire se déroule dans une petite station balnéaire de Normandie en juin 1944. Les derniers frémissements de la guerre sont très violents et meurtriers. Albert Quentin, un ancien quartier-maître du corps expéditionnaire en Chine, est propriétaire avec son épouse de l'hôtel " Stella". Nostalgique de son passé militaire, il " voyage " en buvant avec son copain Esnault. Alors qu'un... Lire la critique de Un singe en hiver

33 19
Avatar Gérard_Rocher
7
Gérard_Rocher ·

La soif de vivre

"Un singe en hiver" est un joli film amer où l'on cherche à vivre intensément, où l'on voyage par procuration, où l'on se trouve une famille. Mourir d'avoir vécu, c'est ce que semblent craindre les hommes... C'est donc la rencontre entre Gabin et Bebel, le tout écrit par Blondin. Audiard est repassé sur les dialogues ce qui ne gâche rien mais qu'on se rassure, tout le monde joue la partition en... Lire la critique de Un singe en hiver

31 3
Avatar bilouaustria
7
bilouaustria ·

Mourir saoûl, c'est mourir debout !

Je vous accorde que j'avais sans doute terriblement soif, avant de commencer ; peut être que le film ne vaut pas tant, mais est-ce important ? Ce film est la rencontre entre deux alcoolismes, entre deux alcooliques grandioses, supérieurs. Le premier est repenti, a laissé son cœur sur les bords du Yang Tse Kiang, et s'ennuie en attendant la mort dans un hôtel sur la côte normande. Le second, son... Lire la critique de Un singe en hiver

64 17
Avatar J. Z. D.
10
J. Z. D. ·

Spleen

J'ai vu que certains cherchaient à rationaliser le propos de ce film, à y chercher un sens profond, une justification. Ils sont déçus. C'est une pochade douce-amère, un mal-être traité sur le ton de la plaisanterie, le rejet d'un conformisme déshumanisant, une comédie tragique. Ce film n'est pas à analyser. Il faut le sentir. Si le cinéma vous atteint par la vue et l'ouïe, il vous... Lire la critique de Un singe en hiver

26 4
Avatar -Marc-
7
-Marc- ·

Vague à l'âme

Adapté du roman éponyme d'Antoine Blondin ayant reçu le prix Interallié en 1959, Un singe en hiver réunit pour l'unique fois la star du cinéma français et la vedette de la Nouvelle Vague. Au début du tournage, Belmondo n'a pas 30 ans alors que Gabin est presque sexagénaire. Restés une semaine sans véritablement s'adresser la parole, c'est lorsque le vieux lisait Paris-turf... Lire la critique de Un singe en hiver

63 13
Avatar Alex La Biche
10
Alex La Biche ·

Des singes en ivresse

"En Chine, quand les grands froids arrivent, dans toutes les rues des villes, on trouve des tas de petits singes égarés sans père ni mère. On sait pas s'ils sont venus là par curiosité ou bien par peur de l'hiver, mais comme tous les gens là-bas croient que même les singes ont une âme, ils donnent tout ce qu'ils ont pour qu'on les ramène dans leur forêt, pour qu'ils trouvent leurs habitudes,... Lire l'avis à propos de Un singe en hiver

37 11
Avatar Ze Big Nowhere
7
Ze Big Nowhere ·

Critique de Un singe en hiver par batman1985

Ce n'est un secret pour personne, j'avoue avoir énormément de mal avec le cinéma français, encore maintenant. Pourtant, j'avais quand même mis dans un petit coin de ma tête que Un singe en hiver valait certainement la peine d'être vu. Pour son casting tout d'abord, composé d'un formidable duo. D'un côté le bon vieux Gabin et de l'autre le jeune Belmondo. Le premier est énorme. Les... Lire l'avis à propos de Un singe en hiver

37 14
Avatar batman1985
10
batman1985 ·

Soûlographie de grand style

Unique rencontre cinématographique entre Gabin et Belmondo, cette adaptation du roman d'Antoine Blondin leur permet de savoureux numéros d'acteurs au nom de ce qu'il est convenu de considérer comme une apologie de la beuverie homérique. Le duo est bien épaulé par Suzanne Flon (qui sera encore l'épouse de Gabin dans d'autres films) et par les excellents Noël Roquevert et Paul Frankeur, avec... Lire l'avis à propos de Un singe en hiver

17 12
Avatar Ugly
8
Ugly ·