Affiche Un singe en hiver

Critiques de Un singe en hiver

Film de (1962)

C'est l'heure de la récré.

Une œuvre signée Verneuil, portée à l'écran par deux acteurs forts de l'époque le tout sur des dialogues de Michel Audiard .... c'est assez attirant il faut le reconnaître. Et ça réussit bien, très bien même. Quentin, un ancien marin alcoolique n'étant jamais vraiment revenu d'Asie dans sa tête, promet à sa femme que s'ils échappent à la guerre, il ne touchera plus jamais à une seule bouteille..... Lire la critique de Un singe en hiver

24 5
Avatar mistigri
7
mistigri ·

Les singeries de Gabin

C'est une très belle rencontre le temps d'un film que l'on vit comme une récré. Les dialogues d'Audiard toujours aussi drolatiques (dont je n'avais profité jusqu'à maintenant que dans Les tontons flingueurs), incarnés avec fort talent par le vieux Gabin face au jeune Belmondo. Gabin campe un rôle parfaitement à sa mesure, il a une présence impressionnante à l'écran. Belmondo n'est pas en reste,... Lire la critique de Un singe en hiver

21
Avatar Northevil
8
Northevil ·

Aux chiottes les Teutons ! Bande de mange-merde ! (Critique en service commandé pour Hunky-Dory #04)

Tel que vous me voyez (ou du moins tel que vous m'imaginez derrière mon écran) je ne suis pas ce qu'on pourrait appeler un fan de Belmondo et si j'aime assez les dialogues d'Audiard je ne voue pas à ses films le culte de certains. Seulement pour le coup j'ai beaucoup aimé un Singe en hiver. J'ai aimé les discours aviné de Gabin et ses divagations aussi poétiques qu'instructives sur le Yang Tsé... Lire l'avis à propos de Un singe en hiver

18 6
Avatar Thieuthefirst
8
Thieuthefirst ·

Critique de Un singe en hiver.

Un singe en hiver, c'est une histoire d'amitié qui va se créer entre deux hommes, deux générations, qui, au premier abord, n'ont rien en commun... Un ancien alcoolique et un jeune qui boit de plus en plus pour oublier les échecs de sa vie... Tous deux éprouvent une certaine solitude et au fur et à mesure de se côtoyer, une complicité va naître entre eux... Un très bon film, mélancolique et drôle... Lire la critique de Un singe en hiver

15 2
Avatar Giulietta_
8
Giulietta_ ·

Critique de Un singe en hiver par UnSingeEnHiver

-Ton client là, Fouquet. Ton espagnol. Douze verres cassés ça te dis rien? - Monsieur. Primo, voila quinze ans que je vous interdis de me parler. deuxio, si vous ne vouliez pas qu'il boive, c'est simple, vous n'aviez qu'a pas le servir. - Alors là monsieur, je vous retorque que, primo, je l'ai viré. deuxio, les ivrognes y'en a assez dans le pays sans que vous les fassiez venir de Paris. - Un... Lire l'avis à propos de Un singe en hiver

17 4
Avatar UnSingeEnHiver
10
UnSingeEnHiver ·

Y'a pas de bonnes habitudes. L'habitude, c'est une façon de mourir sur place.

Je prends toujours un plaisir fou à voir Jean Gabin dans un film. C'est comme ça. Il peut en faire des tonnes, bouger les bras dans tous les sens, faire la gueule ou gueuler, il me transporte. Alors quand en plus on met du Audiard, en forme, dans sa bouche... Bref, Un Signe en Hiver c'est un film sur l'ivresse et le voyage. Mais pas la mauvaise ivresse, celle qu'on connaît nous. Plutôt... Lire la critique de Un singe en hiver

10 2
Avatar Ordos
8
Ordos ·

Critique de Un singe en hiver par Adobarbu

Ce film est plein d'imperfections. Plein de défauts même. Pas toujours très fin, et parfois carrément maladroit. La relation avec la petite Marie est tout à fait inutile, n'est qu'un prétexte. L'utilisation de la musique est très mauvaise, on nous sert de mauvaises chinoiseries sur le mode pentatonique chaque fois que le vieux briscard se rappelle de la Chine. Le rythme n'est pas vraiment... Lire l'avis à propos de Un singe en hiver

13
Avatar Adobarbu
7
Adobarbu ·

Boire pour oublier

S'enivrer pour oublier est quelque chose qui est rarement conseillé. L'ivresse peut être bien sûr associée à ce besoin d'oublier, mais elle correspond aussi à une sorte d'esprit festif, à la libération de notre conscience qu'on laisse vagabonder dans des flots éthyliques et merveilleux. Oui, l'enivrement sert aussi à se libérer l'esprit malgré le tabou qu'il est devenu aujourd'hui. Bien sûr,... Lire l'avis à propos de Un singe en hiver

10
Avatar VinceBour
9
VinceBour ·

Critique de Un singe en hiver par Cinemaniaque

Un film comme on en fera jamais plus. Deux monstres sacrés, un plus que l'autre à ce moment-là, et quel monstre : Gabin, qui bouffe l'écran, qui file mal au ventre tout le film, soit parce qu'on se bidonne de ses tirades et fanfaronnades, soit parce qu'il colle une boule à faire chialer rien qu'en mangeant un bonbon sur un banc. Et puis Audiard, le génie du verbe, la quintessence du phrasé, le... Lire la critique de Un singe en hiver

9 1
Avatar Cinemaniaque
10
Cinemaniaque ·

"Si la connerie n'est pas remboursée par les assurances sociales, vous finirez sur la paille !"

" Un singe en hiver " est une célébration, un instant de pellicule réjouissant... Incontournable dans le cinéma français, ce grand classique est devenu une sorte de référence pour de nombreux spectateurs. Chacun s'y retrouve un peu car le film est écrit de manières à ce que l'on puisse le faire. Difficile de ne pas être touché par ce vieil homme qui va revivre ses jeunes années à... Lire la critique de Un singe en hiver

7 2
Avatar E-Stark
8
E-Stark ·