Avis sur

Un singe en hiver par Gérard_Rocher

Avatar Gérard_Rocher
Critique publiée par le

L'histoire se déroule dans une petite station balnéaire de Normandie en juin 1944. Les derniers frémissements de la guerre sont très violents et meurtriers. Albert Quentin, un ancien quartier-maître du corps expéditionnaire en Chine, est propriétaire avec son épouse de l'hôtel " Stella". Nostalgique de son passé militaire, il " voyage " en buvant avec son copain Esnault. Alors qu'un bombardement se déchaîne sur la région, Albert Quentin jure à sa femme de ne plus toucher à l'alcool si l'hôtel est épargné. Son établissement n'étant pas touché, il se rachète une conduite.
Plusieurs années ont passé lorsqu'un soir, un jeune homme, Gabriel Fouquet débarque dans l'hôtel. Une amitié et une solidarité vont lier les deux hommes qui partiront dans une aventure délirante. Albert Quentin heureux comme à ses plus beaux jours de quartier-maître ne restera pas longtemps sobre.

Ce film d'Henri Verneuil est tiré de l'excellent roman d' Antoine Blondin. Le succès ne se fit pas attendre. L'équipe était séduisante avec des dialogues de Michel Audiard et un duo d'acteurs incontournables à l'époque: Jean Gabin et Jean Paul Belmondo. C'est vrai que l'intrigue mais aussi le talent de ces " incontournables " m'ont fait passer un très bon moment. Cette oœvre est prenante mais également divertissante; toutefois, il manque le petit plus qui aurait pu faire de ce film un chef-d'œuvre: la sobriété. Jean Gabin, devenu un gamin prêt pour l'aventure, surjoue son rôle, il cabotine, il en fait beaucoup trop et son acolyte lui emboîte le pas. Cela contraste avec l'interprétation toute en finesse de l'inoubliable Suzanne Flon, émouvante à souhait. En fait, malgré les merveilleux dialogues, le sujet s'efface pour nous gratifier d'un show d'acteurs cherchant à tout prix la reconnaissance de leurs fans. Le sujet bourré de nostalgie, de chaleur humaine et d'aventures a du mal à émouvoir

Le réalisateur a malheureusement manqué d'ambition et de personnalité dans la construction de son film. Il est vrai qu'à l'époque un nombreux public allait au cinéma plus pour admirer son interprète favori que pour le sujet du film. Dommage pour le sujet et tant mieux pour les acteurs.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1979 fois
33 apprécient

Gérard_Rocher a ajouté ce film à 3 listes Un singe en hiver

Autres actions de Gérard_Rocher Un singe en hiver