Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Affiche Under the Silver Lake

Critiques de Under the Silver Lake

Film de (2018)

A nightmare in L.A.

Je l’attendais comme le messie. Je me voyais déjà l’adorer et j’aurais adoré l’adorer autant qu’It follows et The myth of the american sleepover, les deux premiers superbes films de David Robert Mitchell, malheureusement ça a complètement glissé sur moi, pour rester poli. Je ne me suis certes pas du tout ennuyé, mais je n’ai rien ressenti, je suis resté loin de tout, comme j’étais resté loin... Lire l'avis à propos de Under the Silver Lake

1
Avatar JanosValuska
4
JanosValuska ·

Eschatologie sauce flower-power

Si Under the silver lake était de la musique, ce serait de la pop psychédélique. Et en ce sens on ne peut s'empêcher de penser à Southland Tales (du sous-estimé Richard Kelly), qui était tout aussi bordélique, mais qui sentait plus la cocaïne que le LSD, comme dans ce deuxième film en apesanteur de David Robert Mitchell. Branleur façon Lebowsky junior (on remplace les quilles par les Comics),... Lire l'avis à propos de Under the Silver Lake

1
Avatar BUB_webzine
8
BUB_webzine ·

Cinéphilie et pop culture

Après la claque cinématographique que fut IT FOLLOWS en 2014, qui en se frayant un chemin à travers un bon nombre de productions horrifiques sans âme et vides, arriva à redonner au genre un niveau d’élégance et de virtuosité que l’on avait rarement vu depuis les années 70-80, le jeune réalisateur/scénariste David Robert Mitchell revient enfin avec un film tout aussi étrange présenté dans... Lire la critique de Under the Silver Lake

1
Avatar Diego  DE CARVALHO
10
Diego DE CARVALHO ·

Toxicity

Il est toujours dur pour un cinéaste de rebondir après un immense succès commercial et critique, surtout quand celui-ci intervient dans une carrière encore débutante. Même si It Follows n'était pas son premier film, il eu un tel impact que David Robert Mitchell fut un nom à suivre et sur qui reposait beaucoup d'espoir. Ce qui engendre des attentes pour la suite, et pour un cinéaste qui ne... Lire la critique de Under the Silver Lake

3
Avatar Flaw 70
8
Flaw 70 ·

A la fois fascinant, déroutant, intrigant, passionnant mais trop long, un film qui ne laisse pas ind

Après nous avoir subjugués par la beauté plastique et l’intelligence du propos de son dernier film, « It follows », qui est l’un des fers de lance de la nouvelle mouvance du cinéma fantastique américain dit indépendant, David Robert Mitchell revient avec une œuvre encore plus ambitieuse mais d’un tout autre genre. Ou plutôt à la frontière d’une multitude de genres, aboutissant à un... Lire la critique de Under the Silver Lake

3
Avatar Rémy Fiers
7
Rémy Fiers ·

Silver makes no happiness

N'ayant pas vu un film aussi bizarre depuis "Under the skin" de Jonathan Glazer, je crois avoir besoin de jeter quelques mots sur le papier pour mieux faire le tri dans tout ce bazar. Pour un type qui se paye la tête du Saint Bois, David Robert Mitchell en est quand même un fin connaisseur. "Under the silver lake" est truffé d'hommages et de références musicales, scénaristiques et... Lire l'avis à propos de Under the Silver Lake

3
Avatar Fwankifaël
6
Fwankifaël ·

L'émergence d'un très grand réalisateur?

Après le brillant "It follows" (déjà culte selon moi), D.R. Mitchell confirme tout son talent avec cette exploration d'un Hollywood halluciné, mélange du meilleur de De Palma et de Lynch. Depuis quand n'avais-je plus rencontré de film avec une telle ambition et une telle générosité, à la fois narratives et esthétiques? (et aussi une telle prise de risque, qui fait que cette œuvre... Lire la critique de Under the Silver Lake

3 2
Avatar Tibulle85
9
Tibulle85 ·

Silver Lake of Fire

La montagne de références cinématographiques suffirait déjà au bonheur de tout cinéphile qui se respecte : on pense immédiatement à Inherent Vice mélangé à Vertigo, au Grand Sommeil et à The Big Lebowski, Mulholland Drive et Body Double ne sont pas très loin non plus (et bien d'autres encore). Mais le film possède évidemment ses propres qualités : une mise en scène hallucinatoire, une... Lire l'avis à propos de Under the Silver Lake

3
Avatar Mr Purple
7
Mr Purple ·

Under the Gilded Age

Que dire de ce film, sinon qu'il est extrêmement dense ? Un visionnage ne suffit pas : il reste sans cesse des pistes, des énigmes qu'il s'agira d'élucider. Des indices sont disséminés un peu partout, sur les murs de la ville, des appartements des protagonistes, dans leurs répliques, leurs tenues... Il faut se laisser porter par Under the Silver Lake, qui va de coïncidence énorme en... Lire la critique de Under the Silver Lake

1
Avatar La Marguerite
6
La Marguerite ·

SUPER Bel Object Nous Fournissant Instinctivement Le Message

Under the Silver Lake est à la fois, pour moi, le polar le plus étincelant, le plus original, et le plus captivant de l'année ! On est plongé et promené dans un L.A. à l'ambiance froide et malsaine, superbement maîtrisée. Une atmosphère complètement en décalage avec l'aspect caniculaire et festif du cadre, ce qui l'a rend encore plus fascinante. J'avais déjà été... Lire l'avis à propos de Under the Silver Lake

3
Avatar AveOscars
9
AveOscars ·