Do you live alone?

Avis sur Under the Skin

Avatar édouardc
Critique publiée par le

Après tout le buzz qui a entouré la sortie de ce film je me suis finalement résolu à le voir. Et après les deux heures de la projection je dois dire que je n'ai pas le sentiment d'avoir perdu mon temps ce qui est déjà pas mal. Alors certes ce n'est pas un chef d'oeuvre ni même une oeuvre aboutie mais Under the Skin possède des qualités indéniables et vaut donc pour moi le détour.

Une ambiance hypnotisante

Si je devais résumer Under the Skin à une seule chose c'est finalement son ambiance, qui pour le coup est une vraie réussite. J'ai eu l'impression d'avoir assisté à un rêve étrange, d'avoir été plongé dans un état second, et l'excellente bande son y est pour beaucoup. Ainsi le thème qui revient pendant les scènes d'"absorption" est particulièrement percutant et ces scènes sont elles aussi réussies, je les attendais avec une excitation morbide à chaque fois qu'un autostoppeur montait dans la camionnette.
La musique accompagne aussi le développement de l'intrigue notamment à la scène où Scarlett Johansson embrasse l'homme qui l'a recueillie pendant laquelle on entend la superposition de deux motifs, l'un délicat (humain) et l'autre plus discordant (l'autre). Bref, belle réussite là dessus.

J'ai aussi été fasciné par la traque menée par Scarlett Johansson au début du film. On ressent véritablement la vulnérabilité des hommes qu'elle observe depuis sa camionnette, ce qui est plutôt original et bien rendu.

Pour résumer la bande son est excellente et quelques bonnes scènes qui m'ont intrigué m'ont permis de rester dans le film ce qui n'était pas gagné...

Un film prétentieux à l'histoire bancale

Là où le bât blesse dans Under the Skin c'est que Jonathan Glazer a visiblement vu trop gros. L'histoire est largement anecdotique. Le thème de l'extraterrestre qui s'humanise au contact de ses proies et l'idée du prédateur qui devient proie (à travers une scène plutôt réussie au demeurant au cours de laquelle Scarlett Johansson crois un homme qui lui pose la question qui était la sienne pendant le reste du film "are you alone?" donnant un caractère définitif à l'inversion des rôles) ont déjà été abordés et ne le sont pas avec particulièrement de brio ici.

En ce qui concerne toutes les interprétations bancales je ne m'y aventurerai pas car je trouve le film de trop mauvaise facture pour qu'elles deviennent autre chose que des interprétations bancales. Je pense que le réalisateur s'est un peu perdu en considérations inutiles et prétentieuses (les plans à la 2001 étaient-ils vraiment essentiels...) qui font que Under the Skin ressemble à un film mal maitrisé auquel je n'ai pas eu envie de réfléchir plus que ça.

En un mot

Ce film aurait pu être très mauvais. Il ressemble à la tentative ratée de faire un grand film de science fiction, qui s'inscrirait dans la lignée de 2001 l'Odyssée de l'espace. Mais tout cela manque grandement de talent et de finesse et c'est finalement son ambiance hypnotisante, portée par une Scarlett Johansson fascinante qui le sauve.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 201 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de édouardc Under the Skin