👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Pas très intéressante cette histoire. DU moins comme elle es présentée ici.

Le scénario est décousu, comme si les auteurs avaient décidé de suivre les règles du biopic, à savoir prendre quelques faits par-ci et par-là et tout assembler de la façon la plus décousue qu'il soit. Il reste des idées intéressantes mais développées comme ici, c'est du gâchis. Le film se divise en deux parties ; le changement d'objectif a pour cause de sortir complètement le spectateur. De plus, la deuxième partie paraît complètement idiote et on se demande pourquoi les auteurs traitent ça de manière aussi premier degré... depuis le début on nous montre que le jeune Ricky n'est pas une flèche, c'est vrai, mais dans cette seconde partie on nous le présente plus comme le gars qui réussit. Et puis il y a tellement de choses non traitées qui auraient mérité qu'on s'y attarde, comme sa rapide ascension dans la deuxième partie, le fait que c'est un ado qui gère tout... ça pose des questions, ça donne envie de creuser certains aspects... mais rien de tout cela. Et pour terminer, à la fin, on a l'impression que les auteurs avaient surtout en vie de faire passer le message que le FBI pouvait faire de méchantes choses... D'autres thèmes sont abordés... mais c'est celui qui marque le plus quand surgissent les explications finales.

La mise en scène est propre comme ilf aut pour ce genre de film ; quelques scènes en caméra épaule qui font un peu mal aux yeux et qui rendent l'action pas toujours lisible. Pour le reste, le découpage reste classique et cohérent, avec les gros plans dramatiques quand il faut. Les acteurs sont bons... mais ils en font trop. Je sais pas vous mais moi j'en ai un peu ma claque des interprétations surjouées d'acteurs bankables... genre Joaquim Phoenix, Christian Bale, Matthew McConaughey... j'aime bien ces acteurs à la base, mais maintenant on dirait qu'ils cherchent à tout prix à faire quelque chose de bluffant à chacun de leurs films. Où sont passés les acteurs d'antan qui se 'contentaient' de réagir à l'action tout en ajoutant une petite personnification subtile. Bronson, Eastwood, McQueen jouaient simplement, avec des tripes, amis sans fioriture. Ici on se croirait à la course aux oscars... Suffit de présenter un personnage ayant la moindre particularité pour faire tout un festival de grimacerie. C'est bien triste.

Bref, pas très intéressant.

Fatpooper
4
Écrit par

il y a 3 ans

4 j'aime

2 commentaires

Undercover - Une histoire vraie
AlicePerron1
5

Trop décousu sur le style comme sur le fond

Avec ce film on plonge dans l’Amérique de ceux qui survivent, un peu loser, un peu rêveur, un peu râleurs - et surtout magouilleurs. Undercover ne parle pas de grand banditisme ou de dealers aux vies...

Lire la critique

il y a 3 ans

7 j'aime

Undercover - Une histoire vraie
logo12
8

Ricky White Blues

Rick le petit Blanc, avait 14 ans et vivait à Détroit dans la plus pauvre des banlieues Noires. Son daron trafiquait des armes avec les dealer du coin, sa soeur était tombée dans la came et ses...

Lire la critique

il y a 3 ans

6 j'aime

Undercover - Une histoire vraie
Fatpooper
4

Bouh qu'il est vilain le FBI

Pas très intéressante cette histoire. DU moins comme elle es présentée ici. Le scénario est décousu, comme si les auteurs avaient décidé de suivre les règles du biopic, à savoir prendre quelques...

Lire la critique

il y a 3 ans

4 j'aime

2

Les 8 Salopards
Fatpooper
5

Django in White Hell

Quand je me lance dans un film de plus de 2h20 sans compter le générique de fin, je crains de subir le syndrome de Stockholm cinématographique. En effet, lorsqu'un réalisateur retient en otage son...

Lire la critique

il y a 6 ans

116 j'aime

33

Strip-Tease
Fatpooper
10
Strip-Tease

Parfois je ris, mais j'ai envie de pleurer

Quand j'étais gosse, je me souviens que je tombais souvent sur l'émission. Enfin au moins une fois par semaine. Sauf que j'étais p'tit et je m'imaginais une série de docu chiants et misérabilistes...

Lire la critique

il y a 8 ans

100 j'aime

45

Calvin et Hobbes
Fatpooper
10

Une fiction historique

J'avais beaucoup entendu parler de Calvin et Hobbes. Jusque là je m'étais refusé à acheter les albums car ceux trouvés en librairire sont franchement cher. Puis un jour, j'ai trouvé le tome 9 en...

Lire la critique

il y a 9 ans

80 j'aime

27