Avis sur

Undercover - Une histoire vraie par Olivier Antoine

Avatar Olivier Antoine
Critique publiée par le

Vu y'a... je sais plus mais pas super longtemps, je le vois à la médiathèque ho McConnaughey cool je prends. Qqs minutes après le départ du film mais attends... je l'ai déjà vu ce truc... ha oui. J'avais oublié. Donc pas inoubliable.
Et puis c'est long pour ce que c'est.
Et mal foutu. J'ai lu ici "décousu", "déséquilibré", c'est bien ça.
Mais ca semble de toute façon difficile de faire un film sur un personnage aussi débile
Non mais attends mec, c'est une histoire vraie.
Ha. Bon ben sur un type aussi débile alors.

L'acteur principal est assez transparent, son personnage est agaçant (mais il faut saluer sa volonté inébranlable de risquer la scoliose en portant de lourds et moches colliers façon chaine de vélo mais plaqué or bling bling bandit bitch où sont mes chocapics?).
On ne peut pas reprocher au film de nous montrer ce qu'il nous montre puisque c'est un biopic, mais il y a un gros problème d'intention: que cherche à faire le film? Quel est son sentiment, son atmosphère? Ca n'est pas clair du tout parce que tout ça manque d'unité, de liant: certains aspects de la vie du héros sont trop longs et trop fréquents, inutilement appesantis, d'autres pas assez, la superficialité du traitement souffre également du fait qu'on n'entre ni dans le film ni dans la vie du protagoniste à cause d'une psychologie totalement absente, on nous montre juste un ado assez inexpressif lâcher des répliques et aller de points A à points B, faire des trucs, sans évolution visible.
Et les divers tableaux s'agencent mal: film de gangster, drame familial, mélo, tout ça semble assemblés sans avoir de direction commune de sorte que, pfff... c'est long.
Un biopic se nourrit de la force de son sujet, s'il ne le peut pas parce que le sujet manque de force, bon déjà pourquoi tu le racontes...mais surtout c'est là que l'inspiration devrait alors intervenir: s'emparer de son sujet. Voir le génial Chopper. Pas dans 'Undercover' naturaliste et bancal jusqu'à l'ennui.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 91 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Olivier Antoine Undercover - Une histoire vraie